Menu
 
Bibliothèque culture Pont-à-Celles Centre culturel culture

Bibliothèques,
culture et tourisme

Envie de nouvelles lectures ? D’une sortie culturelle ou d’une simple ballade dans notre belle campagne ?

Voici une liste des bibliothèques communales ainsi que différents liens pour vous aider dans votre recherche.

Bibliothèque communale de Pont-à-Celles

 

8a, Impasse Goutière
Delphine Dutry
071 84 79 74
delphine.dutry@pontacelles.be

 

Horaires :

  • lundi de 10h à 12h
  • mardi de 13h à 18h30
  • mercredi de 10h à 12h et de 13h à 18h30
  • jeudi de 9h à 12h et de 13h à 17h
  • samedi de 8h30 à 12h30

 

Ouvertures supplémentaires pour les classes et sur rendez- vous.

 

Visitez leur blog pour découvrir les animations et les nouveautés !

 

 

Bibliothèque communale d’Obaix

 

78, rue du Village
Sophie Lestrade
071 84 46 51

 

Horaires :

  • lundi de 13h à 15h30
  • vendredi de 18h à 19h30

 

 

Bibliothèque communale de Thiméon

 

1a, ruelle Maka
Régis Philippe , Fabienne Evens

071/34 32 87

 

Horaires :

  • jeudi de 14h à 16h
  • samedi de 10h à 12h

NOUVEAU : « Livre-Livres » …, Un service de livraison de livres à domicile !

 

Pour qui ? Pour toutes les personnes (sans restriction d’âge) qui se trouvent dans l’incapacité physique de se rendre à la bibliothèque.
Quand ? Le premier mercredi de chaque mois.
Combien ça coûte ? 25 centimes par livre emprunté + 1 €/ an pour la taxe des droits d’auteurs.
Que me propose ce service ? Un choix parmi toute la collection de la bibliothèque.

 

Je suis intéressé(e).

Comment faire pour m’inscrire ?
En téléphonant à la bibliothèque de Pont-à-Celles au 071 84 79 74 ou en envoyant un email à bibliotheque@pontacelles.be

 

Une initiative du Plan de Cohésion Sociale, avec la collaboration de la Bibliothèque de Pont-à-Celles

Fort de ses 20 années d’expériences, le Centre culturel vous propose tout au long de la saison ses événements de petite, moyenne et grande envergure.

 

Le festival Django@Liberchies, les cours de danses (Lindy-Hop), les Jam@Liberchies (Jam Session), la Journée de la Pomme, les Féeries de Noël, le concours nouveaux talents (Jazz Manouche) …

 

 

2 salles muséales vous proposent également la découverte d’une part de l’univers de l’enfant du Pays en la personne de Django Reinhardt, né à Liberchies en 1910 (avec une vaste collection de documents mis à disposition par le journaliste Marc Danval) ; de l’autre, une mise en avant du patrimoine local dans la salle archéologique avec son exposition permanente: “Liberchies, entre Belgique et Germanie: guerre et paix en Gaule romaine” (en collaboration avec le Musée Royal de Mariemont).

 

Le Centre Culturel c’est également un soutien aux opérateurs du territoire: aide à la tenue d’ateliers pour enfants, Gratiferia (donnerie), soutien à la communication (création de supports de communication, graphisme: FestiBD (le festival de la BD et du livre de Pont-à-Celles), “Autour d’Arthur” (concert de musique classique en hommage à Arthur Grumiaux, en collaboration avec le CACB), le festival des Arts Bonsvillersois, des spectacles pour les tout-petits (LaSmala), les ateliers pour enfants de 8 à 14 ans (avec La Malle aux mots) et encore bien d’autres partenaires …

 

Enfin, le Centre culturel de Pont-à-Celles dispose de plusieurs locaux sur la Place de Liberchies permettant le développement de vos activités mais aussi un centre de prêt de matériel utile à la tenue d’événements socioculturels (prêt de régie, de panneaux, de matériel A/V, … ).

 

Contact : Laurence Vandermeren

Envoyer un mail

071 84 05 67

Visitez le site web

Il vous accueille les mercredis de 13 à 17 heures ainsi que les samedis et dimanches de 14 à 17 heures.

 

Adresse : Place de Liberchies 5 – 6238 Liberchies

Téléphone : 071 84 05 67

 

Salle « Liberchies, entre Belgique et Germanie. Guerres et paix en Gaule romaine « 

 

Situation

 

Située le long d’une des plus importantes voies romaines du nord des Gaules, à savoir la Chaussée Brunehaut reliant Bavay à Cologne, une bourgade gallo-romaine revoit progressivement le jour sous la truelle des archéologues. Selon les itinéraires anciens, cette bourgade porte le nom de Geminiacum et fut fondée sous le règne d’Auguste. Les fouilles des deux sites de Liberchies, Brunehaut et «Les Bons Villers», repérés dès le milieu du 19e siècle, n’ont véritablement suscité l’intérêt des archéologues qu’à partir de 1956.

 

C’est en 1970 que le trésor de Liberchies fut découvert. Celui-ci est constitué de 368 pièces d’or représentant une véritable galerie d’empereurs (Néron, Marc Aurèle…) et est exposé au Cabinet des Médailles de la Bibliothèque royale à Bruxelles. Le site de «Les Bons Villers» a été reconnu «patrimoine exceptionnel de Wallonie» en 1992, celui de Brunehaut l’est aussi depuis 1994. Afin de vous faire découvrir ces multiples trouvailles, l’exposition «Liberchies, entre Belgique et Germanie: guerres et paix en Gaule romaine » vous accueille dans une salle spécialement aménagée au sein du Musée de Liberchies.

 

Intérêt

 

Les quelque 230 objets exposés mettent en exergue tout ce que l’on connaît aujourd’hui sur la petite ville gallo-romaine :

 

  • l’histoire de ses fondations civiles et militaires à travers «guerres et paix»,
  • l’importance de sa situation privilégiée sur la grande chaussée reliant Bavay à Cologne, à deux pas de la frontière «entre Belgique et Germanie»
  • la culture matérielle de ses habitants.

 

Il s’agit d’une belle synthèse des résultats de plus de cinquante ans de fouilles des sites archéologiques de Liberchies. Des audioguides sont également disponibles. Ils documentent le visiteur dans l’exposition puis l’emmène sur la chaussée romaine aux abords des sites archéologiques, à 3 kilomètres seulement du Musée. Devant la stèle érigée en hommage à Django Reinhardt, ils évoquent en plus la personnalité du célèbre musicien de jazz né à Liberchies en 1910.

La Commune de Pont-à-Celles dispose de plusieurs espaces semi-naturels verdoyants que vous pourrez découvrir au gré de vos promenades, notamment :

 

 

Le Bois des Manants à Viesville

 

Contact : agent des forêts du SPW : 0477 / 78 14 47

 

La réserve naturelle agréée de Viesville

 

Gérée par l’asbl « Réserves Naturelles », avec la collaboration d’un comité de gestion local.

Président : Pierre Colignon – 071 / 34 29 70
E-mail : colignonpierre@hotmail.com

Conservateur : Jacques Sedek – 071 / 45 43 46
E-mail : j.sedek@tele2allin.be

 

Une première réserve naturelle de 8ha fut créée en 1988 par convention avec la Commune de Pont-à-Celles. Elle a été élargie à 45ha en 1995, par convention avec le Ministère de l’Equipement et des Transports.

Elle est située sur des terrains issus de la modernisation du Canal de Charleroi-Bruxelles et recolonisée avec une végétation spontanée.

 

Les sentiers de promenade balisés par l’asbl « Viesville Vert et Vivant »

 

Renseignements : René Leroy – 071 / 37 27 60

 

L’étang de Launoy à Pont-à-Celles

 

La zone de 10 Ha constituant le refuge naturel de l’étang de Launoy a été achetée en 1996 par la commune à un particulier. Depuis, la gestion en a été confiée à l’asbl NATAGORA par l’entremise d’un comité de gestion constitué de bénévoles locaux en collaboration avec le département Nature et Forêts du Service Public de Wallonie. Les scouts de Pont-à-Celles participent également à des activités de gestion. Un dimanche par mois, le comité vous invite à les y rejoindre pour participer à ces activités de gestion et découvrir les richesses de ce site en leur compagnie (voir agenda dans le bulletin communal et sur le site internet communal)

 

Le grand avantage du site est d’être constitué de zones humides (étang, marais, petits rus) qui sont des réservoirs importants de biodiversité.

La végétation y est principalement constituée de peupliers, aulnes, mélèzes, bouleaux et saules. En ce qui concerne la faune, il est possible d’y rencontrer des bernaches du Canada, foulques, canards colvert, hérons, chouettes, grenouilles, tritons, faisans, lièvres,…

L’objectif du Comité de gestion est d’ouvrir et d’aménager la zone dans un but éducatif pour les groupes encadrés (scolaires ou autres), ainsi que pour les particuliers, tout en y préservant les zones de refuge naturel.

 

Dans le cadre de cette préservation, la pêche et la chasse y sont interdites et nos amis les chiens ne sont pas les bienvenus. L’agent local du DNF assure la surveillance régulière du site.