Menu
 

Présentation des opérateurs locaux – notre invité du mois: «le Haras d’Hairiamont»

Rencontre avec Aude Vandeuren, gérante avec son conjoint, Nicolas Bonheure, du manège et de l’asbl.

 

Bonjour Aude, vous gérez avec votre conjoint le Haras d’Hairiamont. Pouvez-vous partager avec nous l’historique de votre projet ? Quelles sont les grandes lignes de son évolution ?

Il y a bientôt deux ans, en septembre 2019, Nicolas et moi avons racheté l’écurie de La Galloway rue Quewée à PAC et l’avons renommée « le Haras d’Hairiamont ». Nous avons eu le coup de foudre pour le lieu et son écrin de verdure. Dans ce manège de 25 boxes, tout est organisé autour du bien-être des chevaux et des cavaliers. L’ambiance y est familiale. Après une vie de famille bien remplie, on peut dire que le Haras d’Hairiamont est LE projet de notre « deuxième » vie.

 

Quelles activités proposez-vous et quand se déroulent-elles ? Quel est votre public-cible ?

Tous les profils de cavaliers sont les bienvenus ! Au Haras vous trouverez aussi bien des activités collectives qu’individuelles. Outre la location de boxes, il est possible de participer à des cours tant individuels que collectifs. Les cours collectifs ont lieu le mercredi après-midi, le samedi et le dimanche et se donnent en petit groupe de 6 élèves maximum. À Hairiamont pas de cri ni ne cravache, l’approche est basée sur la détente et la rigueur. Nous pensons en effet que les deux ne sont pas incompatibles, loin de là, et garantissent, dans la bonne humeur, une sécurité maximale pour le cavalier et sa monture. Un essai gratuit est toujours réalisé en individuel afin de proposer ensuite une orientation vers le groupe le mieux adapté.

 

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur la philosophie et les objectifs de votre projet ?

Accueil, respect et bienveillance, voilà comment on pourrait résumer notre approche. L’inclusion est un des objectifs principaux de notre association « Hairiamont asbl ». Nous désirons ouvrir le monde du cheval au plus grand nombre.

Ainsi, le Haras fonctionne avec un système de récupération de matériel d’équitation qui est mis à disposition gratuitement. Les propriétaires qui mettent leur cheval en pension ne font face à aucun supplément et peuvent participer gratuitement à tous les cours collectifs avec leur monture. Les activités se font en petits groupes de 4 à 6 personnes, pour que chacun se sente à l’aise. La notion de cohésion sociale est importante. L’accueil de tous les profils est essentiel. C’est pour cela qu’à Hairiamont, outre les cours d’équitation, vous trouverez aussi un pôle d’hippothérapie, de sophrologie et de guidance scolaire (méthode, confiance en soi…).

Via la relation à l’animal dans un environnement paisible et au contact de la nature, c’est le développement de la personne qui est visé. Il est par exemple possible, en travaillant sur la confiance en soi, d’aborder les problématiques liées à la gestion du stress, aux troubles de l’attention (avec ou sans hyperactivité), à la remise en selle après une chute mais aussi à la réappropriation de son corps  après une maladie ou de son poids en complément d’un suivi diététique…. À Hairiamont, les personnes porteuses de handicap sont aussi les bienvenues. Le bien être des chevaux et des personnes est la priorité absolue du manège.

 

Avez-vous une anecdote à partager, une actualité spécifique, ou des projets futurs ?

Le moins que l’on puisse dire c’est que les débuts du Haras d’Hairiamont ont été folkloriques avec l’arrivée du coronavirus ! Pour passer cette phase difficile, j’ai lancé « Les Ateliers de Mounette » (voir page facebook) où je propose des petites créations couture écoresponsables. Absolument tous les bénéfices sont réinjectés dans l’asbl Hairiamont afin d’améliorer l’accueil des cavaliers à besoins spécifiques. Grâce aux premières commandes, Chipie, jument porteuse pour l’hippothérapie, a rejoint la famille du Haras.

Prochain objectif : l’acquisition de matériel adapté aux cavaliers à besoins spécifiques. En effet, la crise sanitaire a surtout engendré de grands bouleversements auprès des jeunes et des moins jeunes. Certains souffrent à présent de troubles de l’anxiété, phobie scolaire, agoraphobie… Nous avons donc décidé de lancer un projet d’hippothérapie spécifique lié à ces troubles. N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

 

Contacts            

Aude et Nicolas Bonheure

Rue Quewée, 32

6230 Pont-à-Celles

0478 84 96 47 (Nicolas Bonheure – cours d’équitation)

0476 63 16 15 (Aude Vandeuren – hippothérapie et guidance scolaire)

Ou page Facebook

 

Opération « Plaisir d’apprendre »

 

Cette opération va permettre à des jeunes scolarisés de la 3ème à la 5ème secondaire et ayant des difficultés scolaires de suivre un stage de remédiation. Cette remédiation se fera dans une atmosphère ludique avec l’organisation d’activités sportives et culturelles. Les matières concernées seront : français, mathématiques, sciences et langues.

La participation est entièrement gratuite !

De plus, l’opération « Plaisir d’apprendre » a pour objectif de permettre l’engagement d’étudiants des Universités, des Hautes Ecoles et des Ecoles supérieures des Arts pour assurer l’encadrement des élèves. Les jobs d’étudiant ainsi créés permettront de compenser une possible réduction de l’offre liée à la crise sanitaire de la Covid-19.

Par ailleurs, des animateurs brevetés spécialisés seront également recrutés de manière à proposer des activités sportives et culturelles adaptées et attrayantes

 

Quand? 

Du 16 août au 20 août

Du 23 août au 27 août

Un jeune ne peut participer qu’à une seule semaine.

 

Où? 

Salle polyvalente de Viesville

 

Contacts 

Service AMO Pavillon J

071/92 39 39

pavillonj@chu-charleroi.be

antonino.lamarca@chu-charleroi.be

 

Plus d’infos sur l’opération :

www.uvcw.be/jeunesse/actus/art-6451

 

 

 

Notre invitée du mois, l’asbl Grandeur Nature

 

Peut-être en avez-vous déjà entendu parler car celle-ci est très active sur le territoire de Pont-à-Celles, depuis 2003, en organisant notamment des stages nature pendant les vacances et les journées pédagogiques. Elle organise aussi des animations thématiques dans les écoles ou pour des groupes d’adultes sur la biodiversité, les insectes, l’eau, le paysage, la ruralité, l’énergie…, des classes de dépaysement, des camps nature pour ados sous tente, des week-ends nature pour adultes.

L’asbl et ses administrateurs sont actifs dans le domaine de la nature, de l’humain et de l’animation de groupes. Leur philosophie est de se connecter à la nature proche afin de mieux la connaître, pour l’apprécier et ainsi avoir envie de la sauvegarder !

En Belgique, où il n’y ni réserve naturelle comme au Kenya, ni forêts tropicales comme au Congo, il suffit de s’éloigner un peu de chez soi pour trouver une prairie, un bois, un étang et d’être attentif pour découvrir et observer le foisonnement de la vie.

Ann Remy qui a débuté sa carrière comme architecte de jardins, s’est réorientée professionnellement en 1995, en suivant notamment diverses formations sur la nature sauvage et l’encadrement de groupes, pour poursuivre dans une profession où on « cultive le jardin intérieur » de jeunes et moins jeunes en leur faisant découvrir la nature, l’univers végétal, le monde animal, la géologie et le paysage.

Au sein de l’asbl, une attention toute particulière est accordée au bien-être, au respect des rythmes des enfants et adultes, à l’entente dans les groupes, à la stimulation de la créativité et à la transmission. Ainsi, les « anciens » enfants reviennent parfois après 15 ans pour encadrer les plus jeunes.

Ann Remy aime amener des groupes dans des coins semi-naturels proches, plus ou moins préservés comme le halage, le Prieuré, la réserve de Viesville et faire en sorte que les participants se déconnectent de leur vie dans un environnement bâti, pour découvrir ensemble la richesse du monde qui nous entoure.

 

Envie de faire découvrir la nature à votre enfant, pensez aux stages organisés par l’asbl Grandeur Nature durant les vacances scolaires.

Grandeur Nature ASBL

Responsable : Ann Remy

35 rue du Cimetière
6230      Pont-à-Celles
0486 23 20 22

grandeur.nature@skynet.be
www.grandeurnature.be

www.facebook.com/GrandeurNatureASBL/

 

 

Rencontre avec l’Harmonie Cellipontoise

 

Chaque mois, nous présentons ici une activité accessible aux enfants sur le territoire de la commune. Cette fois, c’est au tour de l’Harmonie Cellipontoise d’être au-devant de la scène.

Suite à l’initiative de Delphine Moget, la première répétition s’est déroulée en mai 2015 et regroupait une dizaine de musiciens. Pas n’importe lesquels, car une Harmonie est composée uniquement, outre la partie rythmique, d’instruments à vent. Le groupe compte actuellement 40 musiciens, dont une dizaine d’enfants et adolescents âgés de 9 à 17 ans.

Les répétitions se déroulent le mercredi soir à 19h45, à l’école du Centre à Pont-à-Celles.

L’activité est ouverte à toutes les personnes ayant déjà trois ans de pratique instrumentale, via une académie ou non. Il s’agit assurément d’un projet intergénérationnel, la musicienne doyenne du groupe étant âgée de 80 ans ! Avec ce projet, Delphine souhaite permettre aux musiciens de partager leur amour de la musique, de découvrir un répertoire varié, d’apprendre à jouer ensemble, de développer une autonomie instrumentale et d’acquérir une écoute active.

Mais l’objectif du groupe est également de participer aux activités communales en leur apportant une réelle plus-value. En 2019, l’Harmonie Cellipontoise a reçu une grande distinction lors du concours de la Fédération Musicale du Hainaut, qui classifie les orchestres amateurs. C’est dire la qualité des prestations… L’orchestre est toujours vivement intéressé par des collaborations locales, comme le concert de Gala annuel, et par des échanges avec d’autres sociétés musicales, car ceci constitue l’essence même d’une Harmonie selon Delphine Moget. Le comité rêve également d’un échange avec une commune hors frontières pour créer de nouveaux liens.

 

Infos & Contacts : 

Delphine Moget delphine.moget@hotmail.be / harmoniecellipontoise@gmail.com

Jean-Luc Zajega (au saxophone) – Président : 0472/67.31.57. Informations aussi via Facebook.

Nouvelle Ecole de Comédie musicale ‘DRAMATICO’

 

Information proposée par le Service Accueil Temps Libre – ATL L’ATL 

Régulièrement, dans cette rubrique, nous vous présenterons un nouvel invité. Le point commun de ceux-ci : être opérateur sur le territoire de Pont-à-Celles et organiser des activités pour nos jeunes Pontacellois. Le mois passé, nos mouvements de jeunesse. Ce mois-ci, DRAMATICO, l’école de comédie musicale.

Le mois prochain, arrêtez-vous dans cette rubrique pour découvrir notre nouvel invité !

____________________________________________________________________

Notre invitée de ce mois, la toute nouvelle Ecole de Comédie musicale nommée DRAMATICO !

Cette école a vu le jour le 16 septembre 2020, au cœur de notre commune et plus précisément à la rue de Binche à Obaix (Rosseignies). Elle est installée dans un tout nouveau bâtiment, aménagé spécifiquement pour pouvoir dispenser au mieux les différents cours, avec notamment une salle de 100 m2 pour les cours de danse.

Cette entreprise est la concrétisation du rêve de Madame Tiziana Drappa, directrice de l’école, qui n’a de cesse de vouloir transmettre sa passion de l’art de la scène et de faire profiter les autres de sa très riche formation et expérience dans le domaine.

L’objectif de l’école est de permettre à tout un chacun de découvrir le monde du spectacle, dès 4 ans et jusqu’à l’âge adulte.

L’apprentissage se fait dans une ambiance familiale, tout en s’amusant, et est assurée par une équipe de professionnels, passionnés, disposant tous d’une formation et d’une expérience personnelle très riche dans le domaine du spectacle et de la scène. Tiziana pour le chant, le théâtre et le piano, Auréline pour le moderne jazz et le contemporain adulte, Nina pour le clip dance et le hip hop et Evgenya pour la danse classique.

Les cours sont donnés le mercredi après-midi, durant l’année scolaire, selon une formule adaptée à chaque catégorie d’âges :

initiation à la danse dès 4 ans ; éveil musical dès 5 ans ; formation complète de comédie musicale, comprenant le chant, la danse et le théâtre, pour les enfants dès 6 ans, avec pour finalité la création d’un spectacle en juin.

Des cours particuliers de piano et de chant sont également possibles.

Découvrez le programme complet et les tarifs sur le site internet www.dramatico.be

Les inscriptions pour cette année académique se clôturaient en novembre. Quelques places sont peut-être, malgré tout, encore disponibles dans les catégories des moins de 8 ans.

 

La découverte de cette nouvelle école de comédie musicale à Pont-à-Celles a éveillé de l’intérêt chez vous ou chez vos artistes en herbe ? Ils sont passionnés par le monde du spectacle ou intéressés de le découvrir ?

Un stage de 3 jours est organisé du 21 au 23 décembre, pour les 6 à 12 ans. 

 

Infos :

DRAMATICO

 

Offre d’emploi  – Moniteurs/Monitrices de plaine 

 

L’Administration communale de Pont-à-Celles recrute des moniteurs pour ses plaines :

  • de printemps (du mardi 06 avril au vendredi 16 avril 2021) et
  • d’été (du lundi 5 juillet au vendredi 13 août 2021).

 

Les moniteurs doivent être âgés de minimum 17 ans et posséder, idéalement, un brevet d’animateur ou un titre assimilé.

A défaut, une expérience dans le domaine de l’enfance sera un atout.

 

Documents de candidature disponibles ci dessous :

Plaine de Printemps / PDF
Plaine d’Eté / PDF

 

Les candidatures devront être envoyées au Service Accueil Extrascolaire de l’Administration Communale – place Communale, 22 à 6230 Pont-à-Celles avant le 31 janvier 2021.

accueilextrascolaire@pontacelles.be.

 

Si vous êtes un nouveau candidat, veuillez bloquer la date du 6 février 2021 pour un entretien de sélection.

 

Infos : 071 84 90 78

Bougez Jeunesse !

Les Scouts de Pont-à-Celles (Pionniers)

 

Chaque week-end à Pont-à-Celles, ce sont des dizaines d’enfants qui se retrouvent pour jouer, chanter, apprendre à se connaître et à se respecter… Le Patro, les Scouts, les Guides, ce ne sont pas que des loisirs de plein air, ce sont avant tout des mouvements pour les jeunes et par les jeunes, fondés sur le bénévolat.

Le scoutisme, actif en Belgique depuis 1912, a pour origine l’idée d’un certain Baden Powell. Le mouvement Patro, né en 1850, est quant à lui historiquement lié aux paroisses. Les sections locales sont autonomes mais encadrées par des Fédérations officielles qui les représentent et veillent à la continuité de leurs projets pédagogiques.

Au terme de leur parcours d’animé, beaucoup s’engagent à encadrer un groupe. Des réunions le samedi ou le dimanche, des week-ends, un camp l’été, voilà de quoi réellement s’investir dans un projet qui a du sens. Scouts, Guides ou Patro, le plus important, c’est que tous y trouvent beaucoup de plaisir. Ces enfants qui portent fièrement leur foulard, vous les avez déjà croisés, mais savez-vous vraiment ce qui les anime ?

 

Les scouts

Chez les scouts de PAC, bien nommés les Hardis, l’objectif des animations est d’enseigner entre autre au jeune l’autonomie et la liberté de penser, à avoir confiance en soi, à être sociable quoi qu’il arrive, et à être un partenaire solidaire. Pour y arriver, les animateurs sont attentifs à la relation avec les enfants et leurs proposent de l’action en petits groupes. La vie en plein air et la symbolique sont très importants aussi.

En effet, un ensemble de paroles, de gestes et de rites porteurs de sens ponctuent la vie scoute et renforce le sentiment d’appartenance à un mouvement mondial. Il y a deux ans, l’événement Bescout à Louvain-la-Neuve a rassemblé 29 000 scouts belges ! Cette année chez les Scouts de PAC, une section de Pionniers a vu le jour, une « couveuse d’animateurs » en quelque sorte. Et quels animateurs… Davy Lemaire, responsable de l’unité actuellement, tient à saluer la volonté et les compétences incroyables de ces jeunes qui ont répondu présents pour organiser et gérer les camps de l’été 2020, après la période si chaotique due à la pandémie. Chapeau bas à tous les staffs!

  • Les Baladins 6-8 ans : je prends confiance
  • Les Louveteaux 8-12 ans : je vis pleinement avec les autres
  • Les Éclaireurs 12-16 ans : je construis avec les autres
  • Les Pionniers 16-18 ans : je me mets au service

Les Scouts de PAC (uniquement garçons) – réunions le samedi après-midi

Contact : Davy Lemaire  davy.lemaire@hotmail.com

 

 

Les guides

Du côté des Guides, des valeurs telles que le partage, le respect, la responsabilité, l’ouverture et la confiance sont mises en avant. Fanny Dejaeger est la responsable de l’unité de PAC. Elle partage aujourd’hui sa fierté et le plaisir de voir les animateurs toujours si motivés. En 1996, la troupe dont elle faisait partie comptait 12 guides aventures, elles sont 54 cette année ! Depuis 5 ans, l’unité travaille à la construction d’un nouveau local, juste à côté des scouts.

Tout se fait sur fonds propres et la récolte d’argent se poursuit car le bâtiment n’est pas terminé : il faut encore couler une chape au rez-de-chaussée, poser le carrelage aux étages, installer deux poêles… Des parents compétents se mettent aussi au travail. Les différentes sections espèrent entrer dans le nouveau bâtiment en 2021.

  • Les Nutons 5-7 ans : je suis ami de tous
  • Les Lutins 8-12 ans : je fais de mon mieux
  • Les Guides aventure 12-16 ans : je suis toujours prêt
  • Les Guides horizons 16 ans et + : j’entreprends

Les Guides de PAC (uniquement filles) – réunions le samedi après-midi

Contact : Fanny Dejaeger staffdu.guidespac@gmail.com

 

 

Les patros

Au Patro, même s’il s’agit d’un mouvement différent, les valeurs sont très proches : grandir ensemble, apprendre par le jeu, chercher du sens, vivre la démocratie, coopérer avec son quartier, valoriser la jeunesse, oser s’engager. L’objectif du mouvement est d’aider le jeune à devenir un CRACS : un Citoyen Responsable Actif Critique et Solidaire. Et toujours à travers le jeu et la vie en groupe. Le succès est au rendez-vous et les demandes sont constantes. À Buzet par exemple, on trouve le plus grand Patro de la région de Charleroi, avec 140 enfants inscrits !

  • Les Poussins 4-6 ans : je découvre
  • Les Benjamin.e.s 6-9 ans : je crée
  • Les Chevaliers et Étincelles 9-12 ans : je suis solidaire
  • Les Conquérants et Alpines 12-14 ans : je m’exprime
  • Les Aventuriers et Aventurières 14-16 ans : je m’ouvre aux autres et à la société
  • Les Explorateurs et Exploratrices 16 ans et + : je deviens co-responsable

 

Le Patro Saint-Hubert de Viesville – réunions le samedi après-midi

Contact : Jane Lemire viesville@patro.be

Le Patro Saint-Nicolas de Luttre-Liberchies – réunions le dimanche après-midi

Contact : Timour Vicari patro.luttre@gmail.com

Le Patro Saint-Martin de Buzet – réunions le samedi après-midi

Contact : Cyril Cuvelier et Rachel Cuvelier patrostmartinbuzet@gmail.com

 

 

Une communication proposée par l’ATL – Accueil Temps Libre

atl@pontacelles.be

Plaine de vacances communale – Eté 2020 – Ouverture des inscriptions

 

La plaine de vacances sera organisée du 1er juillet au 14 août 2020 en tenant compte des règles applicables dans la lutte contre le Covid-19.

Elle se déroulera comme chaque année à l’école du Centre (rue Célestin Freinet, 1 à 6230 Pont-à-Celles) avec, s’il y a lieu, ouverture d’un deuxième lieu d’accueil (école du Bois-Renaud, rue Raymond Brigode 22 à 6230 Pont-à-Celles).

En raison des dispositions sanitaires actuelles, la plaine pourra accueillir 88 enfants en maternel et 92 enfants en primaire maximum par semaine.

Le nombre de places étant strictement limité, les inscriptions ne seront prises en compte que moyennant l’inscription en ligne et le respect des délais de paiement.

Par ailleurs, compte tenu du contexte actuel, nous ne pourrons malheureusement pas organiser toutes les sorties habituelles en raison des contraintes importantes à respecter (limitation des groupes et respect des bulles de contact).

 

____________________________________________________

Où : Ecole du Centre – rue Célestin Freinet – 6230 Pont-à-Celles

Quand : Du mercredi 1er juillet au vendredi 14 août 2020.

Horaire : Les activités se déroulent de 8h00 à 16h00.  Une garderie est ouverte de 6h45 à 18h00 pour les enfants dont les 2 parents travaillent.

Public : pour les enfants âgés de 2,5 ans à 13 ans :

  • domiciliés sur l’entité de Pont-à-Celles ou dont au moins un des parents ou tuteur légal y est domicilié, ou
  • inscrits dans une école de l’entité de Pont-à-Celles, ou
  • dont au moins un des parents travaille sur l’entité de Pont-à-Celles.

 

Inscription

Formulaire d’inscription ICI

 

De préférence, via le formulaire d’inscription ci-dessus ou, à défaut, par téléphone au 071 84 90 78.

Paiement : doit être réceptionné par l’Administration 10 jours ouvrables avant la participation – voir dates ci-dessous – compte bancaire BE32 0910 1892 2002.   Il appartient aux parents d’être attentifs au délai de transfert entre deux banques !

 

En raison des dispositions sanitaires actuelles, la plaine pourra accueillir 88 enfants en maternel et 92 enfants en primaire, maximum, par semaine.

Dès lors, même si le paiement arrive dans les temps, il se peut que l’inscription ne puisse être acceptée.

Vous serez alors remboursé ou l’argent pourra être utilisé pour une autre semaine de plaine.

 

Réf. Semaines Date limite de perception du paiement Prix
Esem1 du 01/07 au 03/07/2020 16 juin 2020 21 €
Esem2 du 06/07 au 10/07/2020 19 juin 2020 35 €
Esem3 du 13/07 au 17/07/2020 26 juin 2020 35 €
Esem4 du 20/07 au 24/07/2020 03 juillet 2020 28 €
Esem5 du 27/07 au 31/07/2020 09 juillet 2020 35 €
Esem6 du 03/08 au 07/08/2020 16 juillet 2020 35 €
Esem7 du 10/08 au 14/08/2020 24 juillet 2020 35 €