Menu
 

Retour sur le Conseil communal du 18 mai 2020

 

Le Conseil communal s’est réuni le 18 mai 2020, pour la première fois depuis le mois de février en raison du confinement.

 

Voici les principales décisions qui y ont été adoptées :

 

SUBSIDES : la commune a décidé de verser un subside de 1.400 € aux consultations locales de l’ONE actives sur le territoire, réparti entre elles selon les chiffres de fréquentation de l’année 2019. Le Conseil a également décidé de verser un subside de 1.400 € aux diverses associations patriotiques de l’entité, réparti en fonction du nombre d’affiliés. Plusieurs subsides ont aussi été octroyés dans le cadre du Plan de Cohésion Sociale pour un montant total d’un peu moins de 10.000 € (Vie féminine, asbl « Chantier », asbl « Les Jardins de Dana »). Enfin, un subside de 13.000 € a été octroyé à l’asbl « Maison de la Laïcité de Pont-à-Celles » et un de 38.000 € à l’asbl « Association pour le Développement local de Pont-à-Celles » (ADèL).

 

TAXES COMMUNALES : le Conseil a décidé d’alléger certaines taxes communales afin d’aider les secteurs en difficulté en raison de l’épidémie de COVID-19 :

  • diminution de 25% (= un trimestre) de la taxe sur la force motrice ;
  • diminution de 25% (= un trimestre) de la taxe sur enseignes ;
  • diminution de 4/52ème de la taxe sur les implantations commerciales pour le secteur de l’horticulture de détail uniquement ;
  • diminution de l’abonnement des maraîchers proportionnellement au nombre de marchés qui n’auront pu être
  • organisés en raison de l’épidémie de COVID-19.

La taxe communale sur les mâts d’éoliennes a été également été adoptée pour les années 2020 à 2025.

 

FINANCES COMMUNALES : le compte communal 2019 a été approuvé ; il se clôture par un boni à l’exercice propre de 574.788,31 €, et de 3.780.184,62 € tous exercices cumulés.

 

RURALITE : le Conseil a décidé de relancer une nouvelle Opération de Développement Rural, et donc de lancer un marché de services pour désigner un auteur de projet afin de réaliser un nouveau PCDR, en partenariat avec la population.

 

DECHETS : la Région wallonne a décidé de majorer les subsides octroyés aux communes en matière de déchets, pour les communes qui s’inscrivent dans une démarche « Zéro Déchet » ; comme la commune de Pont-à-Celles est commune-pilote dans l’opération « Zéro Déchet » depuis quelques années, le Conseil a confirmé sa décision d’adhérer à cette démarche. Le règlement sur la mise à disposition de gobelets communaux a également été modifié afin que les mouvements de jeunesse puissent bénéficier de cette aide dans le cadre de leurs activités ponctuelles organisées sur le territoire de Pont-à-Celles.

 

MATERIEL POUR LES OUVRIERS : le conseil a décidé de lancer un marché pour acheter divers matériels pour les ouvriers communaux : un poste à souder, une tondeuse autotractée permettant le ramassage, le fauchage et le mulching, une carotteuse permettant aux services Voiries et Bâtiments de carotter des murs (tuyau, ventilation, etc.) et des voiries (piquets, bollards, essais de sol, etc.), un souffleur thermique, une sonde endoscopique pour l’inspection de canalisations et de tuyauteries, et un kit de 4 petites machines (visseuseforeuse à percussion, visseuse à chocs, marteau forage-burinage et meuleuse d’angle 125 mm), pour un montant total estimé de 12.000 €.

 

TRAVAUX : une partie du talus situé rue Chaussée présente des risques d’effondrement ; des travaux de renforcement de ce talus sont donc nécessaires ; le Conseil a approuvé le projet établi par nos services, dont le montant estimé s’élève à environ 30.000 € TVAC, entièrement sur deniers communaux. Des travaux vont également être réalisés dans l’aile « primaires » de l’école du Centre pour mettre « hors sol » les tuyauteries de chauffage, puisque des fuites apparaissent régulièrement dans les tuyaux existant actuellement dans les « fondations », et pour remplacer l’ensemble des vannes thermostatiques existantes (montant estimé : environ 37.600 € TVAC, entièrement sur fonds communaux).

 

SENTIERS COMMUNAUX : dans le cadre des synergies entre la commune et le CPAS, une convention a été adoptée afin de confier l’entretien de certains sentiers communaux au CPAS ; cet entretien sera réalisé entre autres par des personnes remises à l’emploi, dans un objectif de réinsertion professionnelle ; ce sont ainsi 13 sentiers, répartis sur l’ensemble de la commune, dont l’entretien est confié au CPAS dans le cadre de ce projet.

 

Entretien du sentier de Larmoulin par le service d’Intégration Sociale du CPAS

 

 

Ce compte-rendu n’est évidemment pas exhaustif. Si vous souhaitez retrouver l’ensemble des points abordés par le Conseil communal, ceux-ci sont disponibles ICI.

Communication de l’ISPPC – Conseil d’administration

 

L’Intercommunale de Santé Publique du Pays de Charleroi ouvre son conseil d’administration au public.

Celui-ci se tiendra le jeudi 25 juin 2020 à 18h00, après l’assemblée générale qui se déroulera à l’auditoire André De Cooman, sur le site de l’hôpital André Vésale, n°706, rue de Gozée, 6110 Montigny-le-Tilleul.

ORDRE DU JOUR – CONSEIL D’ADMINISTRATION OUVERT AU PUBLIC DU 25 JUIN 2020 – L1532-1 §2

RAPPORT DE GESTION

« (…) Une fois par an, après l’assemblée générale du premier semestre, les intercommunales organisent une séance de conseil d’administration ouverte au public au cours de laquelle le rapport de gestion et, éventuellement, le rapport d’activités sont présentés. Cette séance est suivie d’un débat. Les dates, heures et ordre du jour de cette séance font l’objet d’une publication sur le site internet de l’intercommunale et des communes ou provinces concernées. (…) »

 

Toutes les mesures sanitaires nécessaires sont prises pour assurer votre sécurité. Nous vous prions donc de respecter la distanciation sociale, l’hygiène des mains et le port du masque.

Rue Case du Bois (Pont-à-Celles) – Avis d’annonce de projet

 

Le collège communal fait savoir qu’en vertu du Décret relatif à la gestion et à l’assainissement des sols, le Service public de Wallonie – Direction de l’Assainissement des Sols est saisi d’une demande de projet d’assainissement.

 

Cette demande est introduite par M. et Mme VAN RANST – rue Case du Bois, 23 à 6230 PONT-A-CELLES.

 

Le terrain concerné est situé : rue Case du Bois, 23 à 6230 PONT-A-CELLES et est cadastré : 01 B 193 M et 01 B 193 L.

 

Le projet consiste en l’assainissement d’environ 98 m² dans le sol et 62 m² dans l’eau souterraine suite à une pollution générée par le débordement d’une citerne enterrée de mazout de chauffage de 2.800 litres.

 

Le dossier peut être consulté du lundi au vendredi de 8h30 à 11h45 et les lundis, mercredis et vendredis de 13h30 à 16h à l’adresse suivante : Service Cadre de vie – 22, place communale à 6230 PONT-A-CELLES.

 

Des explications sur le projet peuvent être obtenues auprès de Mme RENIERS ou de Mme CASAGRANDE au 071/84.90.62 ou 63 ou par mail : environnement@pontacelles.be dont le bureau se trouve au service Cadre de vie – 22, place communale à 6230 PONT-A-CELLES.

 

Les réclamations et observations écrites sont à envoyer du 15/06/2020 au 29/06/2020 à l’attention du collège communal :

– par courrier ordinaire à l’adresse suivante : 22, place communale à 6230 PONT-A-CELLES,

– par courrier électronique à l’adresse suivante : environnement@pontacelles.be

A Pont-à-Celles, le 04/06/2020.

Fuite de gaz à Thiméon – Chaussée de Nivelles – Déviation

Ce midi, une cinquantaine d’habitants ont été évacués vers la maison de village de Thiméon suite à une fuite de gaz.

La situation est actuellement sous contrôle et les habitants ont pu rejoindre leur domicile.

Les services de police, d’Ores et les pompiers sont toujours sur les lieux afin d’organiser les réparations nécessaires.

Une déviation est dès maintenant mise en place.

Déviation

Chaussée de Nivelles, l’axe entre le rond-point des 4 bras de Liberchies et le carrefour rue de Thiméon – rue des Chaufours est interdit à la circulation.

(L’incident est survenu à la chaussée de Nivelles, précisément entre la chaussée de Brunehault et le carrefour rue de Thiméon et rue des Chaufours).

 

Tout est mis en oeuvre afin d’effectuer les réparations le plus rapidement possible. Cette portion de la chaussée de Nivelles devrait être à nouveau accessible à la circulation dès demain (vendredi matin).

Enquête publique : bruit ferroviaire

 

Avis d’Enquête Publique : Projet de « plan d’actions de lutte contre le bruit ferroviaire en Wallonie »

 

 

Le Collège Communal informe la population qu’une enquête publique est organisée, sur l’entité, à la demande du Gouvernement wallon :

  • Date d’affichage : 20/05/2020
  • Date d’ouverture de l’enquête : 25/05/2020 à 9h
  • Lieu, date et heure de clôture de l’enquête : Commune de Pont-à-Celles, service Cadre de Vie – Place communale, 22 6230 Pont-à-Celles, le 08/07/20 à 16h.
  • Personne de contact : Service Cadre de vie (Environnement) au 071/84.90.62 ou 63

 

Le Service public de Wallonie Mobilité et Infrastructures a élaboré un projet de « Plan d’actions de lutte contre le bruit ferroviaire en Wallonie ». Ce plan établit les priorités d’actions de réduction du bruit ferroviaire et se fonde sur les cartographies stratégiques du bruit ferroviaire du réseau régional de plus de 30 000 passages par an, établies selon la Directive européenne relative à la gestion du bruit dans l’environnement (2002/49/CE).

 

Toute personne peut consulter le projet de « Plan d’actions de lutte contre le bruit ferroviaire en Wallonie » :

  • sur le site internet de la Wallonie : https://www.wallonie.be
  • sur le portail environnement de la Wallonie : http://environnement.wallonie.be
  • sur le site internet de la Commune : https://www.pontacelles.be
  • au service Cadre de vie chaque jour ouvrable pendant les heures de service (du lundi au vendredi de 8h30 à 11h45 et les lundis, mercredis et vendredis de 13h30 à 16h). Toute personne souhaitant consulter le dossier un jour ouvrable après 16h doit prendre rendez-vous au plus tard 24h à l’avance auprès du service Cadre de vie (Environnement) au 071/84.90.62 ou 63 ou via environnement@pontacelles.be

 

L’autorité compétente est la Direction des études environnementales et paysagères du Département Expertises Hydraulique et Environnement du SPW Mobilité et Infrastructures dont l’adresse figure ci-dessous.

 

Les avis et observations peuvent être adressés :

1/ Par réponse manuscrite sur le questionnaire téléchargé et imprimé, accessible via le site mentionné ci-dessus, le questionnaire rempli devant être réceptionné au plus tard à la date de clôture de l’enquête, soit par l’Administration communale, soit par l’Administration régionale à l’adresse électronique ou postale suivante :

 

2/ Les observations verbales peuvent être recueillies sur rendez-vous au service Cadre de vie (Environnement) au 071/84.90. 62 ou 63.

 

Ceux-ci devront être réceptionnés par le SPW Mobilité et Infrastructures ou l’Administration communale avant la date et l’heure de clôture de l’enquête publique.

A l’issue de l’enquête publique, le Service public de Wallonie étudiera les réponses reçues et les intégrera au plan d’actions de lutte contre le bruit ferroviaire qui sera ensuite soumis au Gouvernement wallon pour adoption.

 

Questionnaire ICI

Déploiement éventuel de la 5G sur le territoire de Pont-à-Celles

 

A l’heure actuelle, la société PROXIMUS n’a introduit aucune déclaration de classe 3 ni de permis d’urbanisme pour des antennes 5G sur le territoire communal. Il est évident que dans ces conditions, la société PROXIMUS ne peut donc pas utiliser les antennes actuelles pour diffuser de la 5G.

 

Par ailleurs, le Collège communal souhaite et exige une concertation sérieuse avec la société PROXIMUS si le déploiement de la 5G est envisagé sur le territoire communal, ce dont il n’est pas, à ce jour, officiellement informé. Cette concertation doit en outre s’organiser correctement, ce que la situation actuelle ne permet pas puisque tous les efforts sont aujourd’hui tournés vers la lutte contre le Covid-19, individuellement et collectivement.

 

Les éventuels projets de déploiement doivent donc être suspendus tant que cette concertation n’a pu être organisée dans des conditions acceptables.

 

Le Collège communal insiste également sur le droit des citoyens et des autorités de recevoir une information complète et précise sur les enjeux du projet de déploiement de la 5G, entre autres pour ce qui concerne les impacts sur la santé humaine et sur l’environnement (faune, flore….).

 

A défaut de recevoir une telle information, complète et détaillée, le Collège communal considère qu’aucun projet ne peut naturellement être examiné sérieusement, et ne peut donc être envisagé concrètement sur le territoire communal.

Confection de masques, nous avons besoin de vous !

 

Dans le cadre de la crise sanitaire que nous vivons, de nombreuses structures et intervenants ont un besoin impératif de masques de protection, mais aussi de sur-blouses… qui manquent sur le terrain.

 

Vous êtes déjà nombreux à confectionner des masques de protection, des visières de protection, nous vous en remercions et nous vous encourageons à poursuivre. Les initiatives individuelles et collectives sont une aide essentielle dans la crise sanitaire que nous vivons.

 

La Commune appelle également toute personne qui le peut à se mobiliser :

  • pour confectionner des masques mais aussi des sur-blouses ;
  • en mettant à disposition des ressources utiles (tissu, aide technique…).

 

Voici quelques informations utiles :

 

Comment réaliser les masques ?

 

Patrons et modèles pour les masques

 

Modèle de sur-blouse

 

 

Quels tissus utiliser ?

L’idéal est un tissu synthétique (polyester). Le coton peut également être utilisé.

 

Pour qui seront réalisés les masques ?

  • Pour le personnel médical/de soins.
  • Pour les professionnels qui travaillent en contact avec la population.
  • Pour les citoyens dans les futures phases de sortie de confinement.

 

Conseils techniques ou concernant le matériel ?

Contactez vanessa.casciato@pontacelles.be – 071 84 90 40

 

Aide possible de la commune ?

Nous pouvons réceptionner des dons de tissu et les distribuer, collecter les masques réalisés et les distribuer…

Contactez  emilie.hilt@pontacelles.be – 0470 35 49 66

 

 

Merci de relayer cette invitation à tous vos contacts pont-à-cellois.

Pensez aussi à ceux qui ne sont pas connectés !

Le masque n’apporte pas de garantie absolue de non-contamination. Continuez à respecter les mesures de distanciation sociale et d’hygiène des mains qui sont essentielles.

Analysons ensemble la qualité de l’Accueil Temps Libre à Pont-à-Celles

Chers parents, chers enfants, chers professionnels de l’accueil temps libre,

 

l’Accueil Temps Libre regroupe toutes les activités proposées aux enfants en dehors des heures de classe et des heures qu’ils passent chez eux :

 

  • le temps passé auprès des accueillant.e.s avant et après l’école,
  • le temps passé dans un club sportif,
  • les cours à l’académie,
  • les réunions de mouvements de jeunesse,
  • les jours passés en stage, au camp ou en séjour de vacances,

 

Tous les 5 ans, la coordination ATL de votre commune interroge les professionnels et les familles pour mieux connaître leurs besoins et leurs attentes en ce qui concerne l’Accueil Temps Libre.

 

Prendriez-vous une dizaine de minutes pour remplir l’une de nos enquêtes en ligne ? Votre avis est précieux, merci pour votre précieuse collaboration !

 

Enquête terminée.

Coronavirus COVID-19

 

Toutes les infos actualisées :

www.info-coronavirus.be/fr/news/

Questions fréquemment posées :

www.info-coronavirus.be/fr/

 

INFOS 02/03/2020

Suite à la présence de plusieurs personnes infectées par le coronavirus sur le territoire belge, le Centre de crise national nous informe du passage en phase 2 (sur une échelle de trois) du plan de gestion de risque du SPF Santé Publique.

La phase 2 consiste à contenir la propagation du virus. Les patients infectés sont isolés et soignés dans une section spécialement sécurisée/ ou chez eux, selon concertation entre le médecin généraliste et l’inspecteur d’hygiène communautaire. Toutes les personnes avec lesquelles ils ont été en contact proche (famille, collègues, autres voyageurs) sont listées, contactés et placées sous surveillance. Si possible, elles seront testées ou placées en isolement à domicile jusqu’à ce que l’on soit certain qu’elles ne sont pas infectées.

Un conseil des ministres restreint s’est tenu hier en vue de faire le point sur la situation en Belgique. Il y a été confirmé que SPF Santé publique coordonne l’approche belge et communique sur la situation du coronavirus dans notre pays.

 

Canaux d’information utilisés par le SPF Santé publique :

* le site internet de référence :
www.info-coronavirus.be/fr/<https://www.info-coronavirus.be/>,
* les médias sociaux : Twitter :
@SanteBelgique<https://twitter.com/SanteBelgique> / Facebook
SanteBelgique<https://www.facebook.com/santebelgique/>
* le contact center : 0800/14.689
* Site web à destination des professionnels de la santé :
https://epidemio.wiv-isp.be/ID/Pages/2019-nCoV.aspx

 

Fin de l’année dernière, un nouveau coronavirus (Covid-19) s’est déclaré en Chine. Depuis, le virus a également atteint l’Europe avec des cas avérés notamment en Italie, en France et en Allemagne. Un peu partout dans le monde, des zones, bâtiments ou des personnes sont mis en quarantaine pour freiner la propagation du virus.

Il y a trois phases pour endiguer la propagation du virus.

• Phase 1 : le SPF Santé publique tente de maintenir le virus hors du pays. Pour ce faire, le SPF collabore étroitement avec les médecins traitants et les hôpitaux. Ces derniers sont prêts à identifier et traiter toute personne présentant des symptômes. Des procédures strictes existent et sont suivies au moindre doute.

• Phase 2 : le SPF Santé publique tente d’arrêter la propagation du virus. Si quelqu’un est testé positif au Coronavirus, le SPF essaie d’éviter toute autre contamination. Des procédures strictes existent aussi pour cette phase. Un médecin spécialiste en maladies infectieuses vérifie qui a été en contact avec la personne contaminée (ex. amis ou famille) afin de les tester et de prendre d’éventuelles mesures.

• Phase 3 : si le nombre de personnes contaminées est important, le SPF Santé publique se concentre principalement sur le traitement des patients. Pour y parvenir, le SPF collabore étroitement avec les hôpitaux. Il examine où une capacité supplémentaire est nécessaire, comment répartir au mieux les patients sur les différents hôpitaux et quelles prises en charge peuvent être postposées.

 

Comment rester informé des mesures ?
Vous trouverez toutes les informations sur le nouveau coronavirus (COVID-19) sur le site https://www.info-coronavirus.be/fr/

Si de nouvelles mesures sont prises, vous les trouverez également sur ce site.
Conseil : une bonne hygiène est la meilleure manière pour arrêter la propagation du virus :
• Lavez-vous régulièrement les mains.
• Utilisez des mouchoirs en papier.
• Restez chez vous si vous êtes malade.
Ainsi, vous vous protégez vous et les autres.

 

Retour sur le Conseil communal de février 2020

 

Le premier Conseil communal de l’année 2020 s’est réuni le 10 février.

 

Voici les principales décisions qui y ont été adoptées :

BATIMENTS SCOLAIRES : la coupole de l’école de Thiméon va être remplacée, par une toiture plate, en 2019 puisqu’elle présente des problèmes d’étanchéité à l’eau et à l’air ; le Conseil a donc approuvé le projet (montant estimé : 65.433,35 € dont 54.950,00 € subsidiés par la Fédération Wallonie-Bruxelles).

INTEGRATION DE LA PERSONNE EN SITUATION DE HANDICAP : la Commune a décidé d’adhérer à la « Charte communale de l’inclusion de la personne en situation de handicap » ; l’objectif est ensuite d’obtenir le label « Handicity ».

ACCUEIL EXTRASCOLAIRE : le Conseil a décidé, comme chaque année, d’organiser une plaine de vacances communale durant les vacances de printemps ainsi que durant les vacances d’été.

FINANCES : le Conseil a décidé d’octroyer un subside de 250 € à la Fondation Van Landschoot.

DECHETS : afin de mieux gérer les déchets générés par le marché hebdomadaire du jeudi à Pont-à-Celles, le Conseil a établi un règlement dans lequel il précise quels sont les déchets de marché qui sont repris par la Commune, en quelle quantité et à quelles conditions. La redevance fixant le prix des emplacements a aussi été légèrement revue en conséquence.

ENVIRONNEMENT : une parcelle de terrain communal située dans le quartier du Fichaux va prochainement être mise à disposition de l’asbl NATAGORA pour y aménager un jardin naturel didactique favorable aux pollinisateurs ; ce projet s’inscrit notamment dans la dynamique « Commune Maya » qui vise à mener des politiques communales favorables aux pollinisateurs ; le Conseil a donc approuvé une convention à conclure avec l’asbl NATAGORA, à cet effet.

Ce compte-rendu n’est évidemment pas exhaustif. Si vous souhaitez retrouver l’ensemble des points abordés par le Conseil communal, ceux-ci seront prochainement disponibles (après validation du procès-verbal au prochain Conseil) sur : www.pontacelles.be/services/le-conseil-communal/