Menu
 

Grand Nettoyage de Printemps – Inscriptions

 

A l’heure actuelle, nous avons déjà enregistré l’inscription de plusieurs groupes :
– 2 équipes associations
– 9 groupes citoyens
– 3 écoles
– 1 équipe du personnel communal

Vous avez jusqu’au lundi 13 septembre pour inscrire votre groupe au Grand Nettoyage de Printemps 2021 qui aura lieu du 23 au 26 septembre.
www.bewapp.be/je-passe-a-laction/grand-nettoyage/

Pour plus d’informations, le service Environnement est à votre disposition (environnement@pontacelles.be ou au 071/84.90.62)

À la cueillette des fruits – vergers communaux

cueillette de fruits

 

La récolte des fruits (pommes, poires …) bat son plein. Elle s’étale de fin juillet à octobre en fonction des variétés, et débute lorsque les premiers fruits tombent naturellement au sol. C’est l’occasion de vous rappeler quelques bonnes pratiques à respecter dans les vergers communaux (listing : www.pontacelles.be/services/nature-et-environnement/ – onglet « Transition »).

 

La règle d’or : Les vergers communaux sont à usage public. Afin que les fruits puissent profiter à tous ceux qui le souhaitent, merci de les cueillir avec parcimonie et de respecter les lieux.

Quelques conseils pour vos cueillettes :

  • Pour voir si une pomme ou une poire est mûre et bonne à cueillir, tenez la branche porteuse d’une main et, de l’autre, soulevez le fruit. Le pédoncule doit se détacher naturellement, tout en restant sur le fruit. Évitez de tourner les fruits sur eux-mêmes.
  • Pour ne pas endommager la chair des fruits, utilisez un panier dont les parois sont tapissées d’un tissu assez épais.
  • Il est préférable de récolter les fruits par temps sec. Si les fruits sont humides, laissez-les ressuyer (sécher) quelques heures avant de les stocker.
  • Les fruits les plus mûrs seront consommés rapidement, dans les jours qui suivent la cueillette. Les autres peuvent être gardés pour la conservation hivernale. Ne pas utiliser les fruits ramassés au sol pour la conservation.
  • Installer une par une les pommes dans les caisses, queue vers le bas, en prenant soin de ne pas les mettre en contact pour éviter la contamination en cas de champignon.
  • Placez-les dans des cageots ou sur des étagères à claire-voie, dans un local sain, frais et aéré, à l’abri du gel. Ce peut être une cave, un garage ou un grenier dont la température hivernale est en moyenne de 5 à 10 °C.

GRAND NETTOYAGE DE PRINTEMPS 2021 reporté à septembre

 

Suite aux conditions sanitaires, la 7e édition du Grand Nettoyage de Printemps, initialement prévue le dernier week-end de mars, a été reportée du 23 au 26 septembre.

Le Grand nettoyage de printemps est une action de sensibilisation à la propreté publique qui invite les Wallons à redonner un coup d’éclat à nos rues, quartiers, chemins de promenade …

En 2020, 120 personnes (citoyens, ASBL, organisme public) se sont mobilisées à Pont-à-Celles. Ensemble, ils ont nettoyé un peu plus de 36 km de voirie.

Si vous souhaitez participer au ramassage des déchets, inscrivez-vous sur les sites : walloniepluspropre.be ou www.bewapp.be/je-passe-a-laction/grand-nettoyage.

Sachez qu’il est possible de rejoindre une équipe existante (équipe ouverte). La commune contactera la/le chef d’équipe pour expliquer comment et où les sacs seront collectés.

Clôture des inscriptions le 13 septembre !

Be WaPP met à disposition des nouveaux inscrits un kit de ramassage complet. Dans une optique de développement durable, il est demandé à tous les participants des éditions précédentes de réutiliser le matériel déjà reçu (gilet, gants, sacs…). A noter qu’une fois la commande du matériel réalisée, l’équipe devient fermée aux inscriptions.

 

N’hésitez plus et parlez-en autour de vous !

 

Pour plus d’informations, le service Environnement est à votre disposition (environnement@pontacelles.be ou au 071/84.90.62).

CONTRAT DE RIVIÈRE SENNE ASBL- COURS D’EAU DE ROSSEIGNIES

 

L’équipe du CRSenne, à l’aide des éco-cantonniers, a débuté la gestion annuelle de la balsamine de l’Himalaya sur différents cours d’eau. L’arrachage des plants de Balsamine se terminera fin août.

Les riverains de Rosseignies, ne devront pas s’étonner de voir des personnes dans le cours d’eau de Rosseignies.

 

Pour rappel, la balsamine de l’Himalaya est une espèce invasive.

Ses nuisances :

– La biodiversité menacée
Elle produit de petites graines qui se dispersent très facilement par l’eau, et envahit principalement les berges des rivières.
Par sa masse, elle étouffe la flore indigène et accapare les pollinisateurs.

– Des berges malmenées
En été, sa taille imposante entrave la circulation et l’accès aux berges.
En hiver, sa disparition n’assure plus la couverture du sol et favorise l’érosion

 

Plus d’infos :

http://biodiversite.wallonie.be/servlet/Repository/?ID=33350

http://biodiversite.wallonie.be/fr/la-balsamine-de-l-himalaya-bonnes-pratiques-de-lutte.html?IDD=3968&IDC=3519

MOULIN DU FICHAUX – AMÉNAGEMENT D’UN JARDIN NATUREL DIDACTIQUE – SUIVI DU PROJET

Dans le cadre du Plan Communal de Développement de la Nature 2020, un jardin naturel didactique a été aménagé sur le terrain de l’ancien Moulin du Fichaux en collaboration avec Natagora ASBL et avec le soutien de la Région wallonne.

Ce projet a été réalisé à l’occasion de la formation « La biodiversité en espaces verts » destinée aux professionnels du secteur vert donnée par l’ASBL. Cette formation a pour objectif d’inculquer les compétences nécessaires aux professionnels pour pouvoir aménager et gérer des milieux naturels (semi-naturels), et pour pouvoir cerner le potentiel de biodiversité d’un site. Deux ouvriers communaux ont participé à la formation.

Concrètement, les aménagements se sont poursuivis ce 20 mai 2021 et plusieurs milieux favorables à la faune et à la flore ont été aménagés :

Une prairie fleurie:

Un mélange composé à 70% de graminées et à 30 % de fleurs indigènes, principalement de plantes vivaces, a été semé. La présence de fleurs annuelles garantit une prairie est florifère dès la première année. Cette prairie fera le bonheur des abeilles, papillons et oiseaux.

Une haie diversifiée d’essences indigènes:

Les espèces de la haie (cornouiller sanguin, aubépine à un style, charme commun, prunellier, églantier et saule des vanniers) ont été sélectionnées pour soutenir la faune locale. Elles fournissent gîtes et couverts aux oiseaux et abeilles de notre région.

Un verger:

Deux pruniers et trois pommiers CERTIFRUIT ont étés plantés. La dénomination CERTIFRUIT garantit notamment une production locale et artisanale des arbres fruitiers.

Une mare:

L’orientation, la profondeur et la pente des berges ont été réfléchies pour aménager une mare la plus accueillante possible. Quelques plantes aquatiques ont été plantées. Si le milieu convient aux animaux, ils viendront d’eux même par la voie des airs ou des terres.

 

Une spirale aromatique:

La spirale aromatique permet de créer un milieu riche en biodiversité sur un petit espace par la création d’une succession d’écosystèmes. Chaque milieu accueille des plantes aromatiques différentes en fonction de leur résistance à la sécheresse. Résultat ? Une variété de plantes mellifères à disposition des butineurs. Couplée à quelques aménagements, nos insectes y trouvent également le gîte.

Et un canapé forestier propice aux contes de forêt et refuge idéal pour le hérisson.

 

 

Ce jardin donne un panel d’idées d’aménagements à réaliser chez soi pour soutenir la biodiversité locale.

L’inauguration du jardin est prévue le dimanche 12 septembre 2021.

 

Vous souhaitez vous investir dans ce jardin naturel et faire partie d’un comité de gestion/animation ?

Infos/contact : environnement@pontacelles.be ou 071 84 90 62.

Moulin du Fichaux – Aménagement d’un jardin naturel sur didactique – Suivi du projet

 

Dans le cadre du Plan Communal de Développement de la Nature 2020, un jardin naturel didactique est en préparation depuis septembre 2020 sur le terrain de l’ancien Moulin du Fichaux.

 

Ce projet est réalisé avec le soutien de la Région Wallonne en partenariat avec l’ASBL Natagora (Réseau Nature). Concrètement, plusieurs milieux naturels favorables à la faune et à la flore sont en cours d’aménagement (haie, mare, prairie fleurie, verger, spirale aromatique).

(+d’infos sur le projet dans notre article de septembre 2020 :  www.pontacelles.be/amenagement-dun-jardin-naturel-didactique-sur-lancien-terrain-du-moulin-du-fichaux-a-pont-a-celles/ )

 

Le dernier chantier s’est déroulé le 28 janvier dernier. Une haie diversifiée composée d’essences indigènes (cornouiller sanguin, aubépine à un style, charme commun, prunellier, églantier et saule des vanniers) et un verger composé d’arbres fruitiers CERTIFRUIT (pommiers et pruniers) ont été plantés.

Le saviez-vous ?

  • Les espèces de la haie ont été sélectionnées pour soutenir la faune locale. Elles fournissent gîtes et couverts aux oiseaux et abeilles de notre région.
  • La dénomination CERTIFRUIT garantit notamment une production locale et artisanale des arbres fruitiers.

 

Vous souhaitez vous investir dans ce futur jardin naturel et faire partie d’un comité de gestion/animation ?

Infos/contact : environnement@pontacelles.be / 071 84 90 62

 

 

 

La lutte contre les dépôts sauvages se poursuit ! Acquisition de vidéosurveillance

 

Les dépôts sauvages sont des apports clandestins de déchets dangereux ou non dangereux, abandonnés par des particuliers, ou des professionnels, à une fréquence irrégulière. Conformément au Règlement communal visant à réprimer la délinquance environnementale, l’abandon de déchets est passible d’une amende administrative de 50 à plusieurs milliers d’euros.

 

La Commune de Pont-à-Celles rappelle cette interdiction aux visiteurs et aux habitants du territoire par la pose de bâches et l’aménagement de panneaux aux endroits particulièrement problématiques. Les projets visuels ont été réalisés en collaboration avec le Centre Culturel de Pont-à-Celles.

 

Chaque dépôt sauvage est fouillé par les agents constatateurs en quête de l’identité de l’auteur. Dans le cas où le contrevenant est identifié, celui-ci encourt une amende administrative de plusieurs milliers d’euros. Les déchets sont ensuite évacués et triés par le service Propreté.

 

Afin de préserver notre cadre de vie et la qualité de notre environnement, vos déchets doivent être déposés au recyparc (Avenue de la Gare, 6238 Luttre).

Un petit conseil, consultez au préalable le guide du tri réalisé par l’intercommunale TIBI, informez-vous sur les horaires d’ouverture et munissez-vous de votre carte d’identité.

 

Bonne nouvelle pour la lutte contre les dépôts sauvages, notre candidature a été retenue dans le cadre de l’appel à projets « Acquisition de moyens de vidéosurveillance visant l’amélioration de la propreté publique ».

 

Signaler un dépôt sauvage ?

agents.constatateurs@pontacelles.be

0476 897841 et 0474 825901

Service Environnement de l’Administration communale : environnement@pontacelles.be / 071 84 90 63

 

Signaler une bulle Terre remplie ou envahie de déchets ?

info@terre.be / 04 240 58 58

Grand Nettoyage de Printemps 2021 – report

 

Communication de l’équipe Be WaPP

 

Cher Coordinateur du Grand Nettoyage de Printemps,

Il y a une dizaine de jours, nous vous annoncions la tenue de la 7e édition du Grand Nettoyage de Printemps les 25, 26, 27 et 28 mars 2021 prochains car la situation sanitaire nous paraissait relativement similaire à celle de septembre 2020. La demande des citoyens était forte et le fait d’organiser des ramassages à l’extérieur, en petits groupes, semblait acceptable et conforme aux recommandations des autorités.

Malheureusement, depuis cette annonce, la situation sanitaire a radicalement changé dans notre pays. La variante britannique du coronavirus a fait son apparition, entrainant un risque fortement accru de contamination. Les voyages à l’étranger ont été interdits et certains craignent actuellement une troisième vague, une fermeture des écoles, voire des mesures plus contraignantes.

Ce contexte anxiogène et incertain nous a amené à nous questionner quant au maintien d’un Grand Nettoyage de Printemps fin mars 2021. L’organisation d’un événement d’une telle ampleur requiert des semaines de préparation et exige de prendre une décision dès à présent.

Après de longues réflexions, nous venons de prendre la décision de reporter le Grand Nettoyage de Printemps. La situation sanitaire et ses risques pour la population, de même que le côté extrêmement incertain de l’évolution de l’épidémie nous poussent en effet à l’extrême prudence.

A l’heure actuelle, nous sommes dans l’impossibilité de dire à quelle date cet événement pourra être reporté. Nous vous tiendrons évidemment informés dans les prochains mois dès que la situation sera plus claire.

Nous vous remercions pour votre compréhension, votre soutien et votre collaboration dans les actions que nous continuons à développer.

Bien à vous,

L’équipe Be WaPP

Au 1er janvier 2021, les langes d’enfant doivent être jetés dans le conteneur gris des déchets résiduels

 

À partir du 1er janvier 2021, changement de consigne de tri pour les langes

 

Ils devront être jetés dans le conteneur gris des déchets résiduels.

En effet, la composition des langes a changé et ils sont constitués aujourd’hui d’au moins 76 % en masse de plastiques.

 

ZERO PLASTIQUE DANS LES DECHETS ORGANIQUES !

Ce changement concerne les habitants des 9 communes de la zone Tibi où les déchets sont collectés en conteneurs à puce, dont la commune de Pont-à-Celles.

Il est également adopté par les zones intercommunales BEP-Environnement et IDELUX, de manière à uniformiser cette consigne de tri sur l’ensemble du territoire wallon.

 

Pourquoi ce changement ?

Parce que les langes contiennent aujourd’hui trop de plastique, ce qui n’est pas biodégradable.

L’évolution de la composition des langes jetables oblige en effet aujourd’hui les intercommunales à prendre cette mesure importante pour garantir la qualité du compost, cet engrais naturel réalisé à partir des matières organiques collectées dans le conteneur vert des déchets organiques.

C’est principalement la composition des absorbants des langues qui a été modifiée. Les fabricants ont en effet remplacé la cellulose (matière naturelle biodégradable) par des matières plastiques superabsorbantes (non biodégradables).

Pour rappel, les déchets organiques (restes de repas, épluchures, petits déchets de jardin, essuie-tout, papiers et cartons souillés par de la nourriture, etc.) que les habitants de la zone Tibi déposent dans leur conteneur à puce vert sont ensuite transformés en compost à l’Unité de Biométhanisation de Tenneville (en Province de Luxembourg).

Ce compost est utilisé en agriculture pour enrichir la terre. De la fourche à la fourchette, ce compost doit être le plus pur possible afin de préserver au mieux les sols. Et pour arriver à produire un compost exempt de plastique, la seule solution 100% efficace reste un « tri à la source » irréprochable.

C’est pourquoi le Conseil d’administration de Tibi s’est prononcé favorablement à ce changement de consigne de tri pour les langes.

 

 

Osez les langes lavables !

 

On l’oublie trop souvent : les langes lavables ont bien évolué en l’espace de quelques années.

Pratiques, colorés et agréables à porter, ils présentent de nombreux avantages en termes d’écologie, d’économie et de confort.

Des atouts écologiques…

Prenons le cycle de vie d’un enfant de sa naissance à ses deux ans. Cet enfant aura besoin d’environ 5000 langes jetables, soit une tonne de déchets difficilement dégradables et 650 kg de matières premières.

Si l’on choisit par contre d’utiliser des langes lavables, il aura besoin de 20 à 40 langes lavables qui généreront 150 kg de déchets facilement dégradables et 190 kg de matières premières. Tout bénéfice pour notre environnement…

… économiques et de confort

Pour ce même enfant, le coût d’utilisation des langes jetables sera d’environ 1500 € contre 400 à 800 € pour les langes lavables, selon le type de modèle.

Si l’on considère que ces langes peuvent successivement servir pour plusieurs enfants, leur coût s’en trouvera encore réduit. Comme ils génèrent moins de déchets, ils auront également un impact non négligeable au niveau de la facture «déchets».

Sans additifs chimiques

Composés de fibres naturelles plus douces et changés toutes les deux ou trois heures (contre trois ou quatre pour les jetables), les langes lavables occasionnent moins d’érythème fessier que les langes jetables.

Les crèches et les gardiennes sont de plus en plus nombreuses à les utiliser sans réticence.

 

Prime communale jusqu’à 100 € à l’achat de langes lavables !

 

Les parents domiciliés sur le territoire de la commune choisissant d’utiliser des langes lavables pour leurs enfants (de 0 à 2,5 ans) peuvent bénéficier d’une prime communale à l’achat de langes lavables.
Le montant octroyé équivaut à 80% de la facture d’achat, avec un maximum de 100€.

Intéressé(e).s ? Consultez notre règlement puis faites votre demande en ligne.
Accéder à la rubrique ‘Prime à l’achet de langes lavables’

Contrat de Rivière Senne ASBL- Cours d’eau de Rosseignies

 

L’équipe du CRSenne débutera l’inventaire de la commune de Pont-à-Celles (côté sous bassin de la Senne – le Rosseignies) dans le courant du mois de janvier pour l’élaboration du programme d’actions à venir.

Dans ce cadre l’équipe du CRSenne parcourt à pied l’ensemble des cours d’eau classé.

 

Vous ne savez pas où se situe ce cours d’eau ?

Le Contrat de Rivière Senne vous propose une balade de 4 km accompagnée d’un plan pour vous guider vers ce cours d’eau !

Lien vers le document/plan PDF de la balade : Pont-à-Celles, Entre deux vallées … la Ronce et le Rosseignies