Menu
 

Comment lutter efficacement contre les rats ?

 

Attention

La dératisation des 30,31/03 et 01/04/2020 sera bien effectuée (ruisseau, avaloir…) mais en raison des circonstances exceptionnelles liées au COVID-19, le préposé déposera exclusivement le raticide dans la boîte aux lettres (si celle-ci est sécurisée) des personnes inscrites préalablement et ce, afin d’éviter le contact avec les citoyens.

 

 

La première méthode efficace pour lutter contre les nuisibles est la prévention.

Les rats ont besoin d’un point d’eau, de nourriture et d’une cachette pour s’installer chez vous, voici donc quelques conseils afin d’éviter d’attirer les rongeurs indésirables :

  • Evitez de laisser traîner de la nourriture la nuit à des endroits accessibles même si vous nourrissez des animaux en liberté (poules, canards etc).
  • Débarrassez la nourriture de vos animaux domestiques tous les soirs.
  • Déposez vos déchets dans des poubelles avec un couvercle, les sacs en plastique étant faciles à transpercer avec leurs dents.
  • Veillez à ne pas mettre les restes de viande dans le compost et à bien y enfouir les restes de fruits et de légumes.
  • Evitez de leur offrir des abris : tas de bois, silos, tas de fumier, etc.
  • Colmatez les crevasses, les fissures et les conduits avec des grilles.

Avant d’employer un raticide, la technique mécanique (le placement de trappes ou de pièges) doit toujours être envisagée.

 

Si toutefois, le recours aux produits chimiques s’avère nécessaire, ceux-ci doivent être manipulés avec prudence.

Voici quelques conseils :

  • Le port de gants est fortement conseillé lors de l’utilisation du produit ainsi que lors de l’élimination des appâts et des cadavres.
  • Placez le produit hors de portée des enfants et des animaux domestiques.
  • Evitez tout contact avec les denrées alimentaires.
  • Ne fumez pas, ne buvez pas et ne mangez pas lors de l’utilisation de raticides, de même lors de l’élimination des appâts et des cadavres.
  • Respectez la dose d’application et la distance d’espacement des points d’appâts.
  • Placez les appâts à proximité de l’endroit où l’activité des rongeurs a été observée.
  • Ne placez pas les appâts à proximité des systèmes d’évacuation des eaux et des eaux de surface afin d’éviter la contamination des eaux.
  • Le port de gants est fortement conseillé lors de l’élimination des appâts et des cadavres.
  • Lavez-vous les mains après utilisation du produit.
  • En cas d’intoxication, contactez le centre antipoisons au 070/245.245.

 

Différents produits de lutte contre les nuisibles sont disponibles dans les commerces spécialisés. En cas d’infestation, vous pouvez faire appel à des sociétés privées qui se chargent d’effectuer une dératisation à votre domicile.

 

La Commune, quant à elle, organise 2 campagnes de dératisation par an (au printemps et en automne). Durant ces campagnes, les égouts publics, les berges des cours d’eau et autres biens communaux sont traités ainsi que les biens privés sur inscription préalable. Lors du passage du technicien à votre domicile, celui-ci pourra vous conseiller quant à la prévention et la pose d’appât (une présence est dès lors indispensable). Des sachets de 100 g de raticide renfermant un anticoagulant (le Difénacoum) sont disponibles gratuitement à l’accueil de l’Administration. Cette distribution vise un traitement ponctuel, c’est pourquoi, elle est limitée.

 

Quelques conseils pratiques pour une utilisation efficace du raticide :

  • Les rongeurs ne meurent pas directement mais après plusieurs jours.
  • Identifiez le type de nuisibles et respectez le dosage:
  • Pour une lutte efficace contre les souris : 25/30g par station d’appât. A vérifier tous les 2 ou 3 jours au début du traitement puis une fois par semaine.
  • Pour une lutte efficace contre les rats : 100 g par station d’appât. A vérifier tous les 5 à 7 jours au début de traitement puis une fois par semaine.
  • Placez le raticide sur une coupelle, à l’abri de l’humidité et de la pluie. Laisser le sachet fermé au besoin.
  • Retirez les cadavres de rongeurs pendant et à la fin du traitement.
  • Ramassez les appâts non consommés.

 

N’hésitez pas à prendre contact avec le service Cadre de vie (Environnement) si vous avez besoin d’un conseil supplémentaire.

La prochaine campagne de dératisation aura lieu les 30, 31/03 et 01/04/2020.

Veuillez-vous inscrire préalablement auprès du Service Cadre de vie (Environnement) au 071/84.90.63/62 ou via environnement@pontacelles.be.

Stérilisation des chats errants

 

Les communes constatent de plus en plus de problèmes liés à l’augmentation du nombre de chats errants. Cette surpopulation entraîne des soucis tant en matière de santé et d’hygiène publiques, que de bien-être animal.

Il n’y a actuellement pas d’obligation légale pour les communes concernant la stérilisation des chats errants. L’Administration communale s’est cependant dotée d’un plan de stérilisation des chats errants pour remédier à la situation et réduire les nuisances.

 

Vous avez repéré un ou plusieurs chats errants et vous souhaiteriez agir pour leur bien-être en menant une action de stérilisation ?

Comment faire?

  1. Prenez contact avec l’ASBL Les Amis des Animaux (064/55.58.98 – Info@amisdesanimaux.be).
  2. Un formulaire de demande devra être complété.
  3. Après capture de l’animal, l’opération de stérilisation pourra avoir lieu.
  4. L’animal devra ensuite être relâché sur son lieu de capture.

 

La Commune prend en charge la totalité des frais de stérilisation et d’hospitalisation du chat.

Pour les chats domestiques, la stérilisation incombe, bien évidement au propriétaire.

Pour plus d’informations, contactez le service Environnement : par mail environnement@pontacelles.be ou par téléphone au 071/84.90.62 ou .63

ENQUÊTE PUBLIQUE : PROJETS DE « PLAN D’EXPLOITATION DES ÉOLIENNES » ET DE « PLAN RELATIF À L’ACOUSTIQUE DES ÉOLIENNES »

 

AVIS D’ENQUÊTE PUBLIQUE : PROJETS DE « PLAN D’EXPLOITATION DES ÉOLIENNES » ET DE « PLAN RELATIF À L’ACOUSTIQUE DES ÉOLIENNES »

PROCÉDURE D’ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE DES PLANS ET PROGRAMMES

(CODE DE L’ENVIRONNEMENT – LIVRE IER)

ENQUÊTE PUBLIQUE

Le Collège Communal informe la population qu’une enquête publique est organisée, sur l’entité, à la demande du Gouvernement wallon :

Date d’affichage : 12 février 2020 

Date d’ouverture de l’enquête : 17 février 2020

Lieu, date et heure de clôture de l’enquête : Commune de Pont-à-Celles, service Cadre de Vie – place communale, 22 6230 Pont-à-Celles, le 2 avril 2020 à 10h. 

Personne de contact : Service Cadre de vie (Environnement) au 071/84.90.62/63

Le dossier peut être consulté à partir de la date d’ouverture jusqu’à la date de clôture de l’enquête, chaque jour ouvrable pendant les heures de service ou un jour ouvrable après 16 heures à l’adresse suivante : Commune de Pont-à-Celles, service Cadre de vie – place communale à 6230 Pont-à-Celles.

Le dossier est également consultable sur le site Internet de la commune ou sur Internet via le lien suivant : http://environnement.wallonie.be/plan-exploitation-eoliennes/

Lorsque la consultation a lieu un jour ouvrable après 16 heures, la personne souhaitant consulter le dossier doit prendre rendez-vous au plus tard vingt-quatre heures à l’avance auprès du service Cadre de vie (Environnement) au 071/84.90.62/63 ou via environnement@pontacelles.be

Les observations verbales sont recueillies sur rendez-vous par le conseiller en environnement ou, à défaut, par l’agent communal délégué à cet effet (voir cadre ci-dessus).

 

Tout intéressé souhaitant formuler des observations écrites électroniques a accès au formulaire prévu à cet effet sur le lien http://environnement.wallonie.be/plan-exploitation-eoliennes/. A défaut, le formulaire PDF imprimable sur format papier, téléchargeable via l’adresse Internet susvisée, peut être envoyé dûment complété (pour le 02/04/2020 au plus tard) à l’administration communale ou encore à l’administration régionale à l’adresse suivante :

Plan d’exploitation des éoliennes et plan relatif à l’acoustique des éoliennes
Via courriel : plan-exploitation-eoliennes@spw.wallonie.be
ou par courrier :
Service Public de Wallonie Agriculture, Ressources Naturelles, et Environnement – SPW ARNE
Département de l’Environnement et de l’Eau – Département des politiques européennes et des accords internationaux
Avenue Prince de Liège, 15 – 5100 JAMBES

 

A l’initiative du Gouvernement wallon, ces plans, de catégorie A.2., sont soumis à enquête publique en vertu de l’article D. 29-1, du Livre Ier, du Code de l’Environnement. Ces plans ont également fait l’objet d’une évaluation des incidences sur l’environnement, en vertu de l’article D.53, du Livre Ier, du Code de l’Environnement. Ces plans sont également soumis aux consultations transfrontières. Suite à l’enquête publique, le Gouvernement wallon rédigera la déclaration environnementale et adoptera les plans susvisés par arrêté délibéré en son sein.

Traversée de grenouilles !

 

Attention : Traversée de grenouilles !

Les crapauds, tritons, salamandres et grenouilles passent la majorité de leur vie hors de l’eau et n’y retournent que pour s’y reproduire d’où le nom d’amphibiens : amphi qui signifie en grec « des deux côtés » et bio pour « vie » – capables de vivre dans l’eau mais aussi de respirer sur la terre ferme.

Chaque année, généralement autour de fin février, des milliers de batraciens entament leur migration printanière. Destination : les mares et les étangs qui les ont vus naître afin de s’y reproduire à leur tour. Ces déplacements débutent à la tombée du jour, sous un ciel couvert, une fois que les gelées nocturnes sont terminées et que les températures sont supérieures à 7°C. Toutefois, d’un jour à l’autre, les sorties peuvent s’arrêter en fonction du retour de gelées nocturnes, d’un temps trop sec ou de vents trop forts.

Un parcours semé d’embûches… Principalement la traversée des routes situées près d’un étang ou d’une forêt …. Durant cette période, les automobilistes sont invités à redoubler de vigilance et à limiter leur vitesse à 30 km/h dans les zones sensibles. Vous avez peut-être déjà vu ces panneaux routiers, triangles avec un crapaud dessiné dessus, qui signalent très sérieusement la présence de batraciens qui pourraient traverser la route. On vous demande donc d’être vigilent, car entre l’urbanisation et le comblement des mares, le trafic routier représente la première cause du déclin des batraciens.

 

Vous avez connaissance d’un lieu de traversée de batraciens près de chez vous ou vous souhaitez participer à une opération de sauvetage de grenouilles ?

Faites-vous connaître auprès du service environnement par mail (environnement@pontacelles.be) ou par téléphone (071/84.90.62).

 

Grand Nettoyage de Printemps à Pont-à-Celles !

 

Participez à la 6e édition du Grand Nettoyage de Printemps organisée par Be WaPP du 26 au 29 mars prochain !

 

Le Grand nettoyage de printemps est une action de sensibilisation à la propreté publique qui invite les wallons à créer une équipe pour redonner un coup d’éclat et nettoyer nos rues, quartiers, chemins de promenade, …

En 2019, 755 participants (citoyens, écoles, associations) se sont mobilisés à Pont-à-Celles. Ensemble, ils ont ramassés 2.450 kg de déchets : 370 kg de sacs bleus, 1.840 kg sacs transparents et 240 kg d’autres déchets.

 

Vous souhaitez y participer ? C’est simple !
Constituer votre équipe (à partir d’une personne) et inscrivez-vous à partir du 3 février sur le site walloniepluspropre.be. La commune prendra contact avec vous pour vous expliquer comment et où les sacs seront collectés. Les inscriptions se clôturent le 15 mars.
Be WaPP met à votre disposition des nouveaux inscrits un kit de ramassage complet. Préciser vos coordonnées lors de l’inscription en ligne pour recevoir le matériel. Dans une optique de développement durable, il est demandé à tous les participants des éditions précédentes de réutiliser le matériel dont ils disposent encore (gilet, gants, sacs…).

 

Nouveauté : une journée dédiée aux entreprises !
Cette année, Be WaPP propose aux entreprises de se mobiliser le jeudi 26 mars. Une belle occasion pour elles de se mobiliser pour une cause environnementale et de partager un moment entre collègues.
N’hésitez plus et parlez-en autour de vous !

 

Pour plus d’informations, le service Environnement est à votre disposition (environnement@pontacelles.be ou au 071/84.90.62).

Autocollant Stop Pub

 

Votre boîte aux lettres est souvent encombrée par des prospectus, des publicités ou des journaux qui vous sont distribués gratuitement, sans que vous ne l’ayez demandé. Chaque année, entre 25 et 40 kg de ces « toutes-boîtes » parviennent chez vous.

Vous ne les lisez pas ?

Vous ne souhaitez plus les recevoir ?

Utilisez un des autocollants Stop Pub de la Région Wallonne !

 

Quels imprimés sont concernés ?

L’action Stop Pub ne vise que la publicité non adressée et la presse écrite gratuite non adressée. Il s’agit donc de tous les imprimés qui ne mentionnent pas vos nom, prénom et adresse.
Trois versions différentes.
Marre des pubs mais pas du « Pont-à-Celles et Vous » ? Pas de problème, l’autocollant se décline en trois versions différentes, en distinguant la publicité gratuite et la presse gratuite.

 

Comment obtenir l’autocollant ?

L’autocollant « Stop pub » officiel est disponible dans les bureaux de poste.

Il est également disponible à l’accueil de l’Administration communale.

 

Et si je continue à recevoir de la publicité ?

Le non-respect de l’autocollant apposé sur une boîte aux lettres pour prévenir la production de déchets de papier publicitaire est considéré comme un abandon de déchets et consiste donc en une infraction environnementale de deuxième catégorie.
N’hésitez donc pas à prendre contact avec les agents constatateurs environnementaux (071/84.90.10 ou .11) si vous êtes victimes d’un dépôt de publicité malgré l’autocollant apposé sur votre boîte aux lettres !

 

Quid des autres autocollants ?

Attention, seuls ces autocollants sont réglementaires. Les autres autocollants n’ont pas de valeur légale. Les diffuseurs ne sont pas tenus légalement à respecter les autocollants distribués par d’autres organisations ou fabriqués par vos soins.

Campagne de dératisation en décembre 2019

Une campagne de dératisation aura lieu sur l’entité :

  • le 11/12/2019 : Luttre-Pont-à-Celles
  • le 12/12/2019 : Obaix-Buzet
  • le 13/12/2019 : Viesville, Thiméon et Liberchies

 

Tout particulier peut bénéficier gratuitement d’une opération de dératisation à condition de s’inscrire préalablement auprès du service Cadre de vie (Environnement) au 071 84 90 63 ou via environnement@pontacelles.be.

Nous vous rappelons que du raticide est également disponible toute l’année (gratuitement) à l’accueil de l’Administration.

Journée de l’arbre 2019 à Pont-à-Celles le 23 novembre

Organisée conjointement par les communes de Pont-à-Celles et Les Bons Villers le samedi 23 novembre de 14 à 17 h au Centre culturel de Pont-à-Celles – Place de Liberchies 5, 6238 Liberchies.

 

Cette année, c’est le cornouiller qui est à l’honneur !

Plus de détails via le site http://environnement.wallonie.be/dnf/semarbre

 

Au programme :

  • Distribution de plants d’arbres et arbustes aux particuliers.
  • Distribution d’arbres fruitiers aux parents des enfants nés dans l’année (sur inscription uniquement au 071 84 90 62) à 16h.

Tester la présence de radon dans votre habitation ?

 

Comme chaque année, Hainaut Vigilance Sanitaire (Province de Hainaut) organise une campagne de détection du radon entre le 1er octobre et le 31 décembre. Cette campagne est menée conjointement avec les autres Provinces wallonnes, la Région Bruxelloise et l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire.

 

Pourquoi doser le radon dans votre habitation ?

Le radon est un gaz radioactif présent naturellement dans le sous-sol et il peut s’infiltrer et s’accumuler dans les habitations. Son inhalation peut provoquer le cancer du poumon (c’est la deuxième cause connue de cancer pulmonaire après le tabac).
Sa présence est indétectable sans un appareillage spécifique (pas d’odeur, pas de signe particulier et pas de symptôme). C’est la raison pour laquelle Hainaut Vigilance Sanitaire conseille fortement les citoyens à réaliser une détection préventive.
La mesure préventive du radon concerne tous les citoyens et surtout ceux qui habitent au niveau d’un rez-de-chaussée ou d’un sous-sol (le radon n’est généralement pas en concentration importante dans les étages).
La présence de radon n’est pas une fatalité ! On peut généralement l’éliminer en améliorant le renouvellement d’air de la maison et parfois en colmatant les voies d’entrées (fissures, passage de tuyau de chauffage,…). Dans les zones riches en radon, on peut aussi prévenir le risque d’exposition en plaçant une membrane spécifique avant la construction (membrane pare-radon).

 

Il vous est possible de commander un détecteur et de trouver des informations précises sur le radon en consultant le site www.actionradon.be ou en téléphonant au 065/403.610. Le service coûte 20 euros. Il comprend le coût du détecteur, son analyse mais aussi une expertise à votre domicile lorsque le résultat de la mesure est élevé (supérieur à 600 Bq/m³).

 

Photo du détecteur : Il mesure 5 cm de haut et il sera envoyé par la poste.

La propreté c’est l’affaire de tous

 

La lutte contre les dépôts sauvages s’intensifie !

 

Afin de préserver notre cadre de vie, les agents constatateurs sont habilités à fouiller quotidiennement les dépôts sauvages. Conformément au Règlement communal visant à réprimer la délinquance environnementale, l’abandon de déchets est passible d’une amende administrative de 50 à plusieurs milliers d’euros.

 

Les bulles à textile de Terre asbl ne sont pas des poubelles. En vous débarrassant de vos déchets dans ou aux alentours de ces bulles, vous mettez en péril l’avenir de cette association. En effet, elle doit prendre en charge financièrement ces déchets déposés clandestinement et payer parfois le prix fort pour leur gestion. Ce que l’on peut déposer dans la bulle terre ?

 

Pour rappel, le recyparc de Pont-à-Celles (Avenue de la Gare, 6238 Luttre) est à votre disposition pour vous décharger de vos déchets. Un petit conseil, consultez au préalable le guide du tri réalisé par l’intercommunale TIBI, informez-vous sur les horaires d’ouverture et munissez-vous de votre carte d’identité.

 

 

Signaler un dépôt sauvage ?

Service environnement de l’Administration communale : environnement@pontacelles.be / 071 84 90 63

Signaler une bulle Terre remplie ?

info@terre.be / 04 240 58 58