Menu
 

Comité de concertation lié au COVID-19 : pas d’assouplissement, mais des règles durcies en matière de voyages et un contrôle strict du télétravail

Le Comité de concertation a évoqué aujourd’hui la situation du coronavirus dans notre pays. Après une baisse notoire observée ces huit dernières semaines, force est de constater que la baisse des chiffres s’est arrêtée. Le Comité de concertation a donc décidé que l’heure n’était pas encore à l’assouplissement des règles. En revanche, des mesures complémentaires seront prises et un contrôle renforcé du respect des règles en vigueur sera appliqué.

1. Respect du nombre de contacts

Le Comité de concertation rappelle l’importance du bon respect des règles de contacts en vigueur, même pendant la période de Noël.

  • Maximum un contact rapproché par foyer.
  • La règle des quatre reste valable pour les rassemblements à l’extérieur.
  • Lors du réveillon de Noël et le jour de Noël, les personnes isolées peuvent inviter leurs deux contacts en même temps.

Une interdiction généralisée de la vente et de l’utilisation de feux d’artifice est également d’application.

 

2. Règles strictes concernant les voyages

Les voyages sont vivement déconseillés. Pour les personnes qui voyageront malgré tout, les règles seront renforcées. Toute personne séjournant plus de 48 heures dans une zone rouge sera considérée comme contact à haut risque.

  • Au retour de voyage, les personnes devront observer une quarantaine obligatoire de 7 jours, dont elles pourront sortir en cas de résultat de test négatif. Cette quarantaine n’est pas obligatoire si le Passenger Location Form (PLF) du voyageur montre que le risque de contamination est faible en raison du comportement du voyageur. L’évaluation de ce risque sur le PLF sera rendue plus stricte.
  • Au début de 2021, un nouveau système de PLF sera mis en place, distinguant les voyages professionnels des voyages privés. Les voyageurs d’affaires munis d’une attestation de l’employeur ne devront plus être placés en quarantaine si leur PLF révèle l’absence de comportement à risque. Tous les autres voyageurs devront quant à eux respecter la quarantaine en toutes circonstances.
  • Tous les non-résidents en provenance d’une zone rouge se rendant en Belgique devront présenter, à partir du 25/12, un résultat récent (48 heures) de test négatif.

Par ailleurs, le contrôle du remplissage du PLF à l’arrivée en Belgique sera renforcé, tout comme le contrôle du respect de la quarantaine obligatoire.

 

3. Pas de shopping récréatif

Les villes et communes sont invitées à poursuivre sans relâche leurs efforts pour lutter contre les rassemblements non autorisés, le shopping récréatif et le shopping frontalier, et si nécessaire à les intensifier.

Les courses se font de manière individuelle et durent maximum 30 minutes.

 

4. Contrôle renforcé du télétravail obligatoire

Le contrôle du télétravail sera renforcé, tant dans le secteur privé que public. Les syndicats et les employeurs sont invités à proposer des mesures de renforcement, notamment pour éviter les situations à haut risque.

Les Comités pour la prévention et la protection au travail veilleront eux aussi au respect des mesures sanitaires et des règles relatives à la distance de sécurité.

https://centredecrise.be/fr/news/comite-de-concertation-lie-au-covid-19-pas-dassouplissement-mais-des-regles-durcies-en-0

 

Lancement de la Centrale locale de mobilité solidaire MOBITWIN

 

Dès le 11 janvier 2021, les personnes ne disposant pas d’un véhicule personnel, et ayant difficilement accès aux autres possibilités de transport, pourront faire appel à l’équipe locale de chauffeurs bénévoles.

Pour bénéficier de ce service, vous devrez vous inscrire au préalable comme bénéficiaire de la centrale.

Le coût de l’affiliation s’élève à 10€/an par personne ou à 15€/ an pour un couple.

Concrètement, prenez contact avec notre service pour recevoir les documents d’inscriptions et les modalités de paiement. Dès que les documents sont rentrés et le paiement effectué, vous pouvez demander un trajet à notre centrale.

Pour cela, passez-nous un coup de fil le lundi matin ou le mercredi matin entre 9h et 12h. Jacqueline, notre bénévole administrative, s’efforcera de trouver un chauffeur pour effectuer votre trajet. Il vous en coûtera 0,35€ le kilomètre, à payer directement au chauffeur.

 

Bon à savoir :

  • Il n’y a pas de restriction concernant le motif d’un trajet (coiffeur, courses, visite familiale…).
  • Il n’y a pas de restriction concernant le jour et l’heure d’un trajet (du lundi au dimanche, suivant les disponibilités des chauffeurs).
  • Pour chaque trajet, la demande sera à faire au minimum deux jours à l’avance au 0478 79 59 05.

 

Vous disposez d’un véhicule en ordre et voulez devenir chauffeur bénévole ?

Contactez-notre service ; nous vous ferons parvenir les documents nécessaires à votre participation à la Centrale de mobilité solidaire Mobitwin.

 

 

PCS logo 2020

Attention ! Dès janvier, changements d’horaires

Ouverture au public : lundi, mardi, mercredi et jeudi entre 8h30 et 11h45

Les après-midis sur rendez-vous.

pcs@pontacelles.be & 071 84 90 42

Au 1er janvier 2021, les langes d’enfant doivent être jetés dans le conteneur gris des déchets résiduels

 

À partir du 1er janvier 2021, changement de consigne de tri pour les langes

 

Ils devront être jetés dans le conteneur gris des déchets résiduels.

En effet, la composition des langes a changé et ils sont constitués aujourd’hui d’au moins 76 % en masse de plastiques.

 

ZERO PLASTIQUE DANS LES DECHETS ORGANIQUES !

Ce changement concerne les habitants des 9 communes de la zone Tibi où les déchets sont collectés en conteneurs à puce, dont la commune de Pont-à-Celles.

Il est également adopté par les zones intercommunales BEP-Environnement et IDELUX, de manière à uniformiser cette consigne de tri sur l’ensemble du territoire wallon.

 

Pourquoi ce changement ?

Parce que les langes contiennent aujourd’hui trop de plastique, ce qui n’est pas biodégradable.

L’évolution de la composition des langes jetables oblige en effet aujourd’hui les intercommunales à prendre cette mesure importante pour garantir la qualité du compost, cet engrais naturel réalisé à partir des matières organiques collectées dans le conteneur vert des déchets organiques.

C’est principalement la composition des absorbants des langues qui a été modifiée. Les fabricants ont en effet remplacé la cellulose (matière naturelle biodégradable) par des matières plastiques superabsorbantes (non biodégradables).

Pour rappel, les déchets organiques (restes de repas, épluchures, petits déchets de jardin, essuie-tout, papiers et cartons souillés par de la nourriture, etc.) que les habitants de la zone Tibi déposent dans leur conteneur à puce vert sont ensuite transformés en compost à l’Unité de Biométhanisation de Tenneville (en Province de Luxembourg).

Ce compost est utilisé en agriculture pour enrichir la terre. De la fourche à la fourchette, ce compost doit être le plus pur possible afin de préserver au mieux les sols. Et pour arriver à produire un compost exempt de plastique, la seule solution 100% efficace reste un « tri à la source » irréprochable.

C’est pourquoi le Conseil d’administration de Tibi s’est prononcé favorablement à ce changement de consigne de tri pour les langes.

 

 

Osez les langes lavables !

 

On l’oublie trop souvent : les langes lavables ont bien évolué en l’espace de quelques années.

Pratiques, colorés et agréables à porter, ils présentent de nombreux avantages en termes d’écologie, d’économie et de confort.

Des atouts écologiques…

Prenons le cycle de vie d’un enfant de sa naissance à ses deux ans. Cet enfant aura besoin d’environ 5000 langes jetables, soit une tonne de déchets difficilement dégradables et 650 kg de matières premières.

Si l’on choisit par contre d’utiliser des langes lavables, il aura besoin de 20 à 40 langes lavables qui généreront 150 kg de déchets facilement dégradables et 190 kg de matières premières. Tout bénéfice pour notre environnement…

… économiques et de confort

Pour ce même enfant, le coût d’utilisation des langes jetables sera d’environ 1500 € contre 400 à 800 € pour les langes lavables, selon le type de modèle.

Si l’on considère que ces langes peuvent successivement servir pour plusieurs enfants, leur coût s’en trouvera encore réduit. Comme ils génèrent moins de déchets, ils auront également un impact non négligeable au niveau de la facture «déchets».

Sans additifs chimiques

Composés de fibres naturelles plus douces et changés toutes les deux ou trois heures (contre trois ou quatre pour les jetables), les langes lavables occasionnent moins d’érythème fessier que les langes jetables.

Les crèches et les gardiennes sont de plus en plus nombreuses à les utiliser sans réticence.

 

Prime communale jusqu’à 100 € à l’achat de langes lavables !

 

Les parents domiciliés sur le territoire de la commune choisissant d’utiliser des langes lavables pour leurs enfants (de 0 à 2,5 ans) peuvent bénéficier d’une prime communale à l’achat de langes lavables.
Le montant octroyé équivaut à 80% de la facture d’achat, avec un maximum de 100€.

Intéressé(e).s ? Consultez notre règlement puis faites votre demande en ligne.
Accéder à la rubrique ‘Prime à l’achet de langes lavables’

Contrat de Rivière Senne ASBL- Cours d’eau de Rosseignies

 

L’équipe du CRSenne débutera l’inventaire de la commune de Pont-à-Celles (côté sous bassin de la Senne – le Rosseignies) dans le courant du mois de janvier pour l’élaboration du programme d’actions à venir.

Dans ce cadre l’équipe du CRSenne parcourt à pied l’ensemble des cours d’eau classé.

 

Vous ne savez pas où se situe ce cours d’eau ?

Le Contrat de Rivière Senne vous propose une balade de 4 km accompagnée d’un plan pour vous guider vers ce cours d’eau !

Lien vers le document/plan PDF de la balade : Pont-à-Celles, Entre deux vallées … la Ronce et le Rosseignies

 

Focus sur le subside ‘Article 20’ / Sensibilisation à l’alimentation saine et équilibrée

 

L’année dernière, des enquêtes participatives ont mis en évidence l’intérêt marqué des citoyens pour les activités liées à l’alimentation et à la production locale. En parallèle, le CPAS notait un besoin au niveau de l’accompagnement vers une alimentation saine, et désirait soutenir davantage des actions visant une plus grande autonomie des bénéficiaires. Les aides ponctuelles comme les colis étant indispensables mais pas forcément pérenne à long terme. Ces constats ont amené l’administration communale à répondre à un appel à projet complémentaire pour obtenir un subside « Article 20 ». L’objectif est de proposer une action visant la sensibilisation à l’alimentation saine et équilibrée.

 

L’asbl Les Jardins de Dana assure la mise en œuvre de cette action, en partenariat avec le CPAS et une épicerie sociale. Des personnes fréquentant ces structures seront ainsi accompagnées durant plusieurs mois.

 

Au programme : des conférences, l’apprentissage de la culture potagère, des ateliers culinaires,…

Le plaisir de s’occuper de soi et de manger ensemble, aussi.

Hélène Goethals, coordinatrice de l’asbl : « Nous avons commencé avec la thématique du sucre et des féculents dans l’alimentation lors des Mobilidays, coordonnés par le Centre culturel, en septembre et début octobre. Cet hiver nous préparons le terrain pour démarrer les cultures au printemps. La culture du jardin potager sera ouverte à tous, n’hésitez donc pas à nous contacter pour plus d’informations (www.les-jardins-de-dana.be). »

 

pcs@pontacelles.be

071 84 90 42

Défi : Un Noël Zéro Déchet

 

Nous vous invitons ce mois-ci à repenser vos fêtes de fin d’année afin de célébrer Noël de manière plus responsable.

Nous vous mettons au défi de mettre en place une ou plusieurs des idées ci-dessous :

  • Bien que le sapin naturel soit plus durable que son homologue artificiel, il est préférable de privilégier le sapin « Do it yourself » (matériaux de récupération, palettes de bois, …).
  • Réaliser votre décoration de Noël vous-même (Conseil : il parait que le Blanc de Meudon mélangé à de l’eau est une bonne alternative pour la décoration des vitres).
  • Réutiliser les décorations du sapin – ou pourquoi ne pas échanger sa caisse de décorations avec une connaissance …
  • Refuser la vaisselle jetable, les serviettes et les nappes en papier.
  • Réduire le nombre de cadeaux et/ou opter pour des cadeaux plus responsables (paniers gourmands idéalement faits maison, kits Zéro Déchet, réutilisation, expériences – spa, parc aventure, tour en montgolfière, séances cinéma, conférence, séjour en famille, … -, dons à des associations, jouets en bois, …)
  • Recycler les chutes de papier cadeaux et/ou privilégier les alternatives en tissus (tote bags, furoshiki, …)

 

N’hésitez plus, défiez vos proches, envoyez-nous vos photos et témoignages par mail environnement@pontacelles.be !

 

Sources :

https://zerocarabistouille.be/2019/12/09/noelecoresponsableetzerodechet/#comments

https://lamaisonduzerodechet.org/un-noel-zero-dechet-cest-possible/

https://toitsalternatifs.fr/conseils-pratiques/au-quotidien/noel-zero-dechet-10-idees-pour-des-fetes-plus-eco-responsables/

Devenez « Ambassadeurs de la propreté » !

Be Wapp

 

Notre commune soutient cette grande opération lancée par Be WaPP asbl visant à mobiliser les personnes qui souhaitent s’engager dans la propreté publique.

 

L’Ambassadeur de la Propreté c’est tout le monde !

Entreprise, écoles, associations et citoyens, tout le monde peut le devenir !

Les Ambassadeurs de la Propreté s’engagent à maintenir une rue ou quartier propre qu’ils ont parrainé.

Par leur action, ils posent un acte concret, montrent l’exemple et prouvent qu’il appartient à chacun d’entre nous de respecter l’espace dans lequel nous vivons !

 

Une fois inscrit(e), votre zone de ramassage déterminée, vous recevez gratuitement votre matériel afin de passer à l’action :

  • un gilet fluo, une paire de gants,
  • un brassard,
  • des sacs poubelles (blancs transparents pour le tout-venant et bleus pour les PMC),
  • une pince de ramassage ainsi qu’un guide.

 

Seul(e) ou en groupe, vous adaptez librement la fréquence des ramassages en fonction de la quantité de déchets constatés.

Après ces ramassages, vous avez la possibilité d’encoder le nombre de sacs collectés afin d’avoir un aperçu global du travail accompli.

 

Envie de rendre la Wallonie Plus Propre ?

Dans ce cas, n’hésitez pas à rejoindre les 108 participants de Pont-à-Celles !

Inscrivez-vous sur le site internet www.walloniepluspropre.be/ambassadeurs.

La commune vous contactera après votre inscription pour vous préciser les modalités pratiques d’enlèvement des sacs.

 

Défi Zéro Déchet : Objectif 2021 !

 

En ce début d’année, pourquoi ne pas vous fixer de nouveaux objectifs pour réduire encore plus vos déchets ?

Nous vous proposons de faire un bilan de votre situation.

Prenez du recul sur l’année écoulée et identifier les actions et les domaines encore non explorés.

 

Besoin d’inspiration ?

Retrouvez la liste de 50 gestes et actions pour le Zéro Déchet sur le site internet de la commune.

N’hésitez plus, défiez vos proches, envoyez-nous vos photos et témoignages par mail (environnement@pontacelles.be) !

Enregistrement/identification des chiens & chats

Photo chiens

 

Beaucoup de citoyens l’ignorent encore à ce jour mais, en Wallonie, il existe une obligation légale d’identifier et d’enregistrer tous les chiens1 ainsi que tous les chats nés après 20172.

L’identification et l’enregistrement des animaux sont des démarches primordiales car elles permettent aux différents acteurs de terrain de pouvoir rapidement retrouver le propriétaire d’un animal égaré ou décédé.

 

Concrètement, qu’est-ce que cela signifie ?

 

Chiens

Si un chien naît à votre domicile, et que vous avez l’intention de le garder, vous devez le faire identifier et enregistrer avant l’âge de 8 semaines

Si vous comptez vendre ou donner un chien, quel que soit son âge, vous devez au préalable le faire identifier et enregistrer.

Enfin, si vous achetez ou recevez un chien, il doit être au préalable identifié et accompagné de son passeport.

Chats

Si le chat est né avant le 1er novembre 2017, identifier et enregistrer ne sont pas obligatoires mais vivement conseillés.

Si le chat est né après le 1er novembre 2017, ces démarches sont obligatoires avant l’âge de 12 semaines et en tout cas avant que le chat ne soit donné ou vendu.

Pour les chats en provenance de l’étranger, identifier et enregistrer sont obligatoires dans les 8 jours de leur arrivée en Wallonie.

 

Vous avez trouvé un animal égaré ?

Que faire ?

 

Voici quelques bons réflexes à adopter :

  1. Vérifier si l’animal ne porte pas un collier ou une médaille qui permettrait d’identifier le propriétaire.
  2. L’animal ne dispose pas d’un collier ou d’une médaille ? Rendez-vous au poste de Police Locale, prenez contact avec les Agents constatateurs (Administration communale) ou rendez-vous chez un vétérinaire. Tous disposent d’un appareil permettant la lecture des puces sous-cutanées.
  3. L’animal ne dispose pas d’une puce ? Si vous en avez l’opportunité, gardez l’animal chez vous et lancez un appel via les réseaux sociaux (groupes dédiés aux animaux perdus/trouvés, groupes citoyens de l’entité) ou des sites spécialisés (PetAlert,…).
  4. En dernier recours, vous pouvez prendre contact avec la SPA de Charleroi qui se chargera de garder l’animal jusqu’à ce que le propriétaire vienne le rechercher ou de le mettre à l’adoption dans l’éventualité où le maitre resterait introuvable.

 

Vous avez déménagé ?

Vous avez changé de numéro de téléphone ?

 

N’oubliez pas de mettre à jour les coordonnées de contact liées aux puces de vos animaux via les plateformes DogID et/ou CatID.

 

 

1Arrêté Royal du 17 novembre 1994, remplacé par l’Arrêté Royal de 1er juin 2004 relatif à l’identification et l’enregistrement des chiens.

2Arrêté du Gouvernement wallon du 28 avril 2016 relatif à l’identification et l’enregistrement des chats.

Pont-à-Celles Ville Lumières

 

En 2015, la Commune de Pont-à-Celles a reçu le label « Ville Lumières” par Amnesty international Belgique francophone, à l’occasion de son engagement pour la défense des droits humains.

 

Lors de la journée internationale des droits humains, qui a lieu chaque année le 10 décembre, nous vous invitons habituellement à la Maison communale pour la promotion des droits humains.

 

Un marathon des lettres en faveur d’individus en danger vous est proposé et divers spectacles vous sont offerts par les associations locales afin de fêter ensemble les droits humains.

 

Cette année, vu les conditions sanitaires actuelles, nous sommes contraints de fonctionner autrement.

Aussi nous vous proposons de participer à la promotion des droits Humains de chez vous.

 

Comment ?

– En participant au Marathon des lettres qui vous sera proposé sur le site : www.amnesty.be ;

– En rejoignant la page Facebook : Amnesty International – Groupe 78 ;

– En achetant et en allumant votre bougie Amnesty International le 10 décembre à votre fenêtre.

 

Où acheter votre bougie Amnesty ?

Auprès de vendeurs bénévoles, via l’adresse mail : groupe78ai@hotmail.com ou encore via le site internet www.amnesty.be.

 

N’hésitez pas à nous envoyer une photo de votre bougie allumée, le 10 décembre, sur la page Facebook : Amnesty International – Groupe 78

Envie de rejoindre le groupe local 78 d’Amnesty International ? Contactez Madame Yvette Vanescote au 071/875157 ou Madame Céline Leriche au 0473/244898.