Menu
 

Les actualités communales

Comment lutter efficacement contre les rats ?

 

Attention

La dératisation des 30,31/03 et 01/04/2020 sera bien effectuée (ruisseau, avaloir…) mais en raison des circonstances exceptionnelles liées au COVID-19, le préposé déposera exclusivement le raticide dans la boîte aux lettres (si celle-ci est sécurisée) des personnes inscrites préalablement et ce, afin d’éviter le contact avec les citoyens.

 

 

La première méthode efficace pour lutter contre les nuisibles est la prévention.

Les rats ont besoin d’un point d’eau, de nourriture et d’une cachette pour s’installer chez vous, voici donc quelques conseils afin d’éviter d’attirer les rongeurs indésirables :

  • Evitez de laisser traîner de la nourriture la nuit à des endroits accessibles même si vous nourrissez des animaux en liberté (poules, canards etc).
  • Débarrassez la nourriture de vos animaux domestiques tous les soirs.
  • Déposez vos déchets dans des poubelles avec un couvercle, les sacs en plastique étant faciles à transpercer avec leurs dents.
  • Veillez à ne pas mettre les restes de viande dans le compost et à bien y enfouir les restes de fruits et de légumes.
  • Evitez de leur offrir des abris : tas de bois, silos, tas de fumier, etc.
  • Colmatez les crevasses, les fissures et les conduits avec des grilles.

Avant d’employer un raticide, la technique mécanique (le placement de trappes ou de pièges) doit toujours être envisagée.

 

Si toutefois, le recours aux produits chimiques s’avère nécessaire, ceux-ci doivent être manipulés avec prudence.

Voici quelques conseils :

  • Le port de gants est fortement conseillé lors de l’utilisation du produit ainsi que lors de l’élimination des appâts et des cadavres.
  • Placez le produit hors de portée des enfants et des animaux domestiques.
  • Evitez tout contact avec les denrées alimentaires.
  • Ne fumez pas, ne buvez pas et ne mangez pas lors de l’utilisation de raticides, de même lors de l’élimination des appâts et des cadavres.
  • Respectez la dose d’application et la distance d’espacement des points d’appâts.
  • Placez les appâts à proximité de l’endroit où l’activité des rongeurs a été observée.
  • Ne placez pas les appâts à proximité des systèmes d’évacuation des eaux et des eaux de surface afin d’éviter la contamination des eaux.
  • Le port de gants est fortement conseillé lors de l’élimination des appâts et des cadavres.
  • Lavez-vous les mains après utilisation du produit.
  • En cas d’intoxication, contactez le centre antipoisons au 070/245.245.

 

Différents produits de lutte contre les nuisibles sont disponibles dans les commerces spécialisés. En cas d’infestation, vous pouvez faire appel à des sociétés privées qui se chargent d’effectuer une dératisation à votre domicile.

 

La Commune, quant à elle, organise 2 campagnes de dératisation par an (au printemps et en automne). Durant ces campagnes, les égouts publics, les berges des cours d’eau et autres biens communaux sont traités ainsi que les biens privés sur inscription préalable. Lors du passage du technicien à votre domicile, celui-ci pourra vous conseiller quant à la prévention et la pose d’appât (une présence est dès lors indispensable). Des sachets de 100 g de raticide renfermant un anticoagulant (le Difénacoum) sont disponibles gratuitement à l’accueil de l’Administration. Cette distribution vise un traitement ponctuel, c’est pourquoi, elle est limitée.

 

Quelques conseils pratiques pour une utilisation efficace du raticide :

  • Les rongeurs ne meurent pas directement mais après plusieurs jours.
  • Identifiez le type de nuisibles et respectez le dosage:
  • Pour une lutte efficace contre les souris : 25/30g par station d’appât. A vérifier tous les 2 ou 3 jours au début du traitement puis une fois par semaine.
  • Pour une lutte efficace contre les rats : 100 g par station d’appât. A vérifier tous les 5 à 7 jours au début de traitement puis une fois par semaine.
  • Placez le raticide sur une coupelle, à l’abri de l’humidité et de la pluie. Laisser le sachet fermé au besoin.
  • Retirez les cadavres de rongeurs pendant et à la fin du traitement.
  • Ramassez les appâts non consommés.

 

N’hésitez pas à prendre contact avec le service Cadre de vie (Environnement) si vous avez besoin d’un conseil supplémentaire.

La prochaine campagne de dératisation aura lieu les 30, 31/03 et 01/04/2020.

Veuillez-vous inscrire préalablement auprès du Service Cadre de vie (Environnement) au 071/84.90.63/62 ou via environnement@pontacelles.be.

Travaux rue Neuve à Liberchies du 12 au 20 mars 2020

Des travaux de voirie seront organisés à partir du vendredi 12 mars à la rue Neuve à Liberchies.

Objet des travaux : remplacement du revêtement de la voirie face au garage Vannevel suite à une fuite d’eau.

La circulation sera interdite. Une déviation est organisée.

Période : du 12/03 au 20/03/2020 sous réserve des conditions météorologiques.

Analysons ensemble la qualité de l’Accueil Temps Libre à Pont-à-Celles

Chers parents, chers enfants, chers professionnels de l’accueil temps libre,

 

l’Accueil Temps Libre regroupe toutes les activités proposées aux enfants en dehors des heures de classe et des heures qu’ils passent chez eux :

 

  • le temps passé auprès des accueillant.e.s avant et après l’école,
  • le temps passé dans un club sportif,
  • les cours à l’académie,
  • les réunions de mouvements de jeunesse,
  • les jours passés en stage, au camp ou en séjour de vacances,

 

Tous les 5 ans, la coordination ATL de votre commune interroge les professionnels et les familles pour mieux connaître leurs besoins et leurs attentes en ce qui concerne l’Accueil Temps Libre.

 

Prendriez-vous une dizaine de minutes pour remplir l’une de nos enquêtes en ligne ? Votre avis est précieux, merci pour votre précieuse collaboration !

 

Enquête terminée.

Nos athlètes Pont-à-cellois, Lucie FERAUGE et Thomas CARMOY, illuminent le championnat de Belgique d’athlétisme de leurs brillantes performances.

 

En effet, le dimanche 16 février 2020, sur la piste de Gand, Lucie FERAUGE devenait championne de Belgique indoor, toutes catégories, du 200 m plat en 23’’51 centièmes, son meilleur chrono absolu sur la distance.

Le samedi 22 février 2020, lors des championnats universitaires, elle remettait le couvert en s’imposant en 23’’42 centièmes, à seulement 3 centièmes du record de Belgique détenu, depuis 2008, par Hannah Marien.

Lucie a gagné 23 centièmes sur 200 m depuis le début de saison.

Engagée également sur 60 m plat, l’athlète du CABW a signé un chrono de 7’’42 centièmes, améliorant de 13 centièmes son chrono de début de saison (7’’ 55 centièmes) et prenant la deuxième place de l’épreuve derrière la spécialiste, Manon DEPUYDT.

 

 

 

 

Thomas CARMOY, quant à lui, remportait, pour la troisième année consécutive, le titre de champion de Belgique de saut en hauteur, toutes catégories, en franchissant une barre à 2m23, nouveau record en salle, à 1 cm de son record absolu.

Fraîchement sorti d’une élongation aux ischios, Thomas n’a pu s’exprimer totalement.

Cette saison, Thomas envisage de passer les 2m28, voire s’approcher des 2m30.

Tout comme Lucie FERAUGE, les performances de Thomas augurent d’autres belles performances pour la saison d’été.

 

 

 

Coronavirus COVID-19

 

Toutes les infos actualisées :

www.info-coronavirus.be/fr/news/

Questions fréquemment posées :

www.info-coronavirus.be/fr/

 

INFOS 02/03/2020

Suite à la présence de plusieurs personnes infectées par le coronavirus sur le territoire belge, le Centre de crise national nous informe du passage en phase 2 (sur une échelle de trois) du plan de gestion de risque du SPF Santé Publique.

La phase 2 consiste à contenir la propagation du virus. Les patients infectés sont isolés et soignés dans une section spécialement sécurisée/ ou chez eux, selon concertation entre le médecin généraliste et l’inspecteur d’hygiène communautaire. Toutes les personnes avec lesquelles ils ont été en contact proche (famille, collègues, autres voyageurs) sont listées, contactés et placées sous surveillance. Si possible, elles seront testées ou placées en isolement à domicile jusqu’à ce que l’on soit certain qu’elles ne sont pas infectées.

Un conseil des ministres restreint s’est tenu hier en vue de faire le point sur la situation en Belgique. Il y a été confirmé que SPF Santé publique coordonne l’approche belge et communique sur la situation du coronavirus dans notre pays.

 

Canaux d’information utilisés par le SPF Santé publique :

* le site internet de référence :
www.info-coronavirus.be/fr/<https://www.info-coronavirus.be/>,
* les médias sociaux : Twitter :
@SanteBelgique<https://twitter.com/SanteBelgique> / Facebook
SanteBelgique<https://www.facebook.com/santebelgique/>
* le contact center : 0800/14.689
* Site web à destination des professionnels de la santé :
https://epidemio.wiv-isp.be/ID/Pages/2019-nCoV.aspx

 

Fin de l’année dernière, un nouveau coronavirus (Covid-19) s’est déclaré en Chine. Depuis, le virus a également atteint l’Europe avec des cas avérés notamment en Italie, en France et en Allemagne. Un peu partout dans le monde, des zones, bâtiments ou des personnes sont mis en quarantaine pour freiner la propagation du virus.

Il y a trois phases pour endiguer la propagation du virus.

• Phase 1 : le SPF Santé publique tente de maintenir le virus hors du pays. Pour ce faire, le SPF collabore étroitement avec les médecins traitants et les hôpitaux. Ces derniers sont prêts à identifier et traiter toute personne présentant des symptômes. Des procédures strictes existent et sont suivies au moindre doute.

• Phase 2 : le SPF Santé publique tente d’arrêter la propagation du virus. Si quelqu’un est testé positif au Coronavirus, le SPF essaie d’éviter toute autre contamination. Des procédures strictes existent aussi pour cette phase. Un médecin spécialiste en maladies infectieuses vérifie qui a été en contact avec la personne contaminée (ex. amis ou famille) afin de les tester et de prendre d’éventuelles mesures.

• Phase 3 : si le nombre de personnes contaminées est important, le SPF Santé publique se concentre principalement sur le traitement des patients. Pour y parvenir, le SPF collabore étroitement avec les hôpitaux. Il examine où une capacité supplémentaire est nécessaire, comment répartir au mieux les patients sur les différents hôpitaux et quelles prises en charge peuvent être postposées.

 

Comment rester informé des mesures ?
Vous trouverez toutes les informations sur le nouveau coronavirus (COVID-19) sur le site https://www.info-coronavirus.be/fr/

Si de nouvelles mesures sont prises, vous les trouverez également sur ce site.
Conseil : une bonne hygiène est la meilleure manière pour arrêter la propagation du virus :
• Lavez-vous régulièrement les mains.
• Utilisez des mouchoirs en papier.
• Restez chez vous si vous êtes malade.
Ainsi, vous vous protégez vous et les autres.

 

Stérilisation des chats errants

 

Les communes constatent de plus en plus de problèmes liés à l’augmentation du nombre de chats errants. Cette surpopulation entraîne des soucis tant en matière de santé et d’hygiène publiques, que de bien-être animal.

Il n’y a actuellement pas d’obligation légale pour les communes concernant la stérilisation des chats errants. L’Administration communale s’est cependant dotée d’un plan de stérilisation des chats errants pour remédier à la situation et réduire les nuisances.

 

Vous avez repéré un ou plusieurs chats errants et vous souhaiteriez agir pour leur bien-être en menant une action de stérilisation ?

Comment faire?

  1. Prenez contact avec l’ASBL Les Amis des Animaux (064/55.58.98 – Info@amisdesanimaux.be).
  2. Un formulaire de demande devra être complété.
  3. Après capture de l’animal, l’opération de stérilisation pourra avoir lieu.
  4. L’animal devra ensuite être relâché sur son lieu de capture.

 

La Commune prend en charge la totalité des frais de stérilisation et d’hospitalisation du chat.

Pour les chats domestiques, la stérilisation incombe, bien évidement au propriétaire.

Pour plus d’informations, contactez le service Environnement : par mail environnement@pontacelles.be ou par téléphone au 071/84.90.62 ou .63

Retour sur le Conseil communal de février 2020

 

Le premier Conseil communal de l’année 2020 s’est réuni le 10 février.

 

Voici les principales décisions qui y ont été adoptées :

BATIMENTS SCOLAIRES : la coupole de l’école de Thiméon va être remplacée, par une toiture plate, en 2019 puisqu’elle présente des problèmes d’étanchéité à l’eau et à l’air ; le Conseil a donc approuvé le projet (montant estimé : 65.433,35 € dont 54.950,00 € subsidiés par la Fédération Wallonie-Bruxelles).

INTEGRATION DE LA PERSONNE EN SITUATION DE HANDICAP : la Commune a décidé d’adhérer à la « Charte communale de l’inclusion de la personne en situation de handicap » ; l’objectif est ensuite d’obtenir le label « Handicity ».

ACCUEIL EXTRASCOLAIRE : le Conseil a décidé, comme chaque année, d’organiser une plaine de vacances communale durant les vacances de printemps ainsi que durant les vacances d’été.

FINANCES : le Conseil a décidé d’octroyer un subside de 250 € à la Fondation Van Landschoot.

DECHETS : afin de mieux gérer les déchets générés par le marché hebdomadaire du jeudi à Pont-à-Celles, le Conseil a établi un règlement dans lequel il précise quels sont les déchets de marché qui sont repris par la Commune, en quelle quantité et à quelles conditions. La redevance fixant le prix des emplacements a aussi été légèrement revue en conséquence.

ENVIRONNEMENT : une parcelle de terrain communal située dans le quartier du Fichaux va prochainement être mise à disposition de l’asbl NATAGORA pour y aménager un jardin naturel didactique favorable aux pollinisateurs ; ce projet s’inscrit notamment dans la dynamique « Commune Maya » qui vise à mener des politiques communales favorables aux pollinisateurs ; le Conseil a donc approuvé une convention à conclure avec l’asbl NATAGORA, à cet effet.

Ce compte-rendu n’est évidemment pas exhaustif. Si vous souhaitez retrouver l’ensemble des points abordés par le Conseil communal, ceux-ci seront prochainement disponibles (après validation du procès-verbal au prochain Conseil) sur : www.pontacelles.be/services/le-conseil-communal/

ENQUÊTE PUBLIQUE : PROJETS DE « PLAN D’EXPLOITATION DES ÉOLIENNES » ET DE « PLAN RELATIF À L’ACOUSTIQUE DES ÉOLIENNES »

 

Nouveau délai pour les observations : du 02/04/2020 au 04/05/2020

 

AVIS D’ENQUÊTE PUBLIQUE : PROJETS DE « PLAN D’EXPLOITATION DES ÉOLIENNES » ET DE « PLAN RELATIF À L’ACOUSTIQUE DES ÉOLIENNES »

PROCÉDURE D’ÉVALUATION ENVIRONNEMENTALE DES PLANS ET PROGRAMMES

(CODE DE L’ENVIRONNEMENT – LIVRE IER)

ENQUÊTE PUBLIQUE

Le Collège Communal informe la population qu’une enquête publique est organisée, sur l’entité, à la demande du Gouvernement wallon :

Date d’affichage : 12 février 2020 

Date d’ouverture de l’enquête : 17 février 2020

Lieu, date et heure de clôture de l’enquête : Commune de Pont-à-Celles, service Cadre de Vie – place communale, 22 6230 Pont-à-Celles, le 2 avril 2020 à 10h. 

Personne de contact : Service Cadre de vie (Environnement) au 071/84.90.62/63

Le dossier peut être consulté à partir de la date d’ouverture jusqu’à la date de clôture de l’enquête, chaque jour ouvrable pendant les heures de service ou un jour ouvrable après 16 heures à l’adresse suivante : Commune de Pont-à-Celles, service Cadre de vie – place communale à 6230 Pont-à-Celles.

Le dossier est également consultable sur le site Internet de la commune ou sur Internet via le lien suivant : http://environnement.wallonie.be/plan-exploitation-eoliennes/

Lorsque la consultation a lieu un jour ouvrable après 16 heures, la personne souhaitant consulter le dossier doit prendre rendez-vous au plus tard vingt-quatre heures à l’avance auprès du service Cadre de vie (Environnement) au 071/84.90.62/63 ou via environnement@pontacelles.be

Les observations verbales sont recueillies sur rendez-vous par le conseiller en environnement ou, à défaut, par l’agent communal délégué à cet effet (voir cadre ci-dessus).

 

Tout intéressé souhaitant formuler des observations écrites électroniques a accès au formulaire prévu à cet effet sur le lien http://environnement.wallonie.be/plan-exploitation-eoliennes/. A défaut, le formulaire PDF imprimable sur format papier, téléchargeable via l’adresse Internet susvisée, peut être envoyé dûment complété (pour le 02/04/2020 au plus tard) à l’administration communale ou encore à l’administration régionale à l’adresse suivante :

Plan d’exploitation des éoliennes et plan relatif à l’acoustique des éoliennes
Via courriel : plan-exploitation-eoliennes@spw.wallonie.be
ou par courrier :
Service Public de Wallonie Agriculture, Ressources Naturelles, et Environnement – SPW ARNE
Département de l’Environnement et de l’Eau – Département des politiques européennes et des accords internationaux
Avenue Prince de Liège, 15 – 5100 JAMBES

 

A l’initiative du Gouvernement wallon, ces plans, de catégorie A.2., sont soumis à enquête publique en vertu de l’article D. 29-1, du Livre Ier, du Code de l’Environnement. Ces plans ont également fait l’objet d’une évaluation des incidences sur l’environnement, en vertu de l’article D.53, du Livre Ier, du Code de l’Environnement. Ces plans sont également soumis aux consultations transfrontières. Suite à l’enquête publique, le Gouvernement wallon rédigera la déclaration environnementale et adoptera les plans susvisés par arrêté délibéré en son sein.

Travaux rue Saint-Antoine

 

Nous vous informons que des travaux de réfection de voirie sont actuellement réalisés rue Saint-Antoine.

Ces travaux font suite à un effondrement de la chaussée du n°66 au n° 66B.

 

Quand ?

Jusqu’au vendredi 21 février 2020.

 

Circulation routière et déviation ?

L’accès aux véhicules est interdit dans les deux sens de circulation.

Une déviation est mise en place depuis la rue du Pont vers la rue des Ecoles, place communale, place du Marais, rue de la Colline, rue de Courcelles et rue du Moulin.

 

Stationnement ?

L’arrêt et le stationnement des véhicules sont interdits de part et d’autre de la voirie.

 

Contact : cadredevie@pontacelles.be – 071 84 90 50

Travaux Chaussée de Nivelles à Thiméon

 

 

Nous vous informons que des travaux de remplacement de voirie et de fondation vont prochainement débuter à la chaussée de Nivelles à Thiméon.

 

Où ? Chaussée de Nivelles, au carrefour rue de Thiméon et rue des Chaufours.

 

Phase I : 18 et 19 février 2020
Travaux de sondage dans le carrefour chaussée de Nivelles / rue de Thiméon / rue des Chaufours par TEGEC, entrepreneur de la SWDE.
Ces travaux s’effectueront en demi-chaussée avec des feux tricolores sur la voirie. Les véhicules pourront circuler en alternance.
La rue de Thiméon sera en sens interdit dans le sens Viesville vers Thiméon.
Les bus de la TEC seront déviés.

+d’infos via www.infotec.be/fr-be/medeplacer/perturbations.aspx

 

Phase II : Avril 2020
Les informations sur le déroulement de la phase II des travaux vous seront communiquées début mars.

 

Contact : Service public de Wallonie – Direction des Routes de Charleroi : 071 27 05 60