Menu
 

Les actualités communales

ENGIE – PROJET D’IMPLANTATION DE 6 ÉOLIENNES

 

Bulletin d’info n°2 – 22 octobre 2020

 

Rappel du projet

Electrabel SA informe la population qu’elle prévoit d’introduire une demande de permis unique relative à l’implantation de 6 éoliennes accompagnées de leurs auxiliaires, de chemins d’accès, d’aires de montage et la pose de câbles électriques sur la commune de Pont-à-Celles. Le projet se situe le long de l’autoroute A54/E420 à hauteur de la rue de la Marache à Luttre.

 

Présentation du projet à la population par ENGIE/ELECTRABEL

La réunion d’information préalable sur ce projet éolien s’est déroulée le 21 octobre.

Consulter les présentations du projet reprenant notamment l’implantation projetée des éoliennes :

 

Observations/avis des citoyens à remettre pour le 05 novembre (inclus)

Chacun sera invité à adresser ses observations, suggestions et demandes de mise en évidence de points particuliers concernant le projet ainsi que présenter les alternatives techniques pouvant raisonnablement être envisagées par le demandeur afin qu’il en soit tenu compte lors de la réalisation de l’étude d’incidences :

  • par écrit au Collège communal de Pont-à-Celles, Place communale 22 à 6230 Pont-à-Celles (avec une copie à Electrabel, à l’attention de Madame Stéphanie Masschelein, boulevard Simon Bolívar 34 – 1000 Bruxelles) ou
  • par voie électronique à l’adresse environnement@pontacelles.be (avec, en copie, ENGIE, masschelein@engie.com),

et ce dans un délai de 15 jours à dater du jour de la tenue de la réunion, soit du mercredi 21 octobre jusqu’au jeudi 5 novembre 2020 inclus, en y indiquant ses nom et adresse.

 

Infos & contacts :

Toutes informations relatives au projet peuvent être obtenues auprès de :

 

 

 

Défi Zéro Déchet : STOP AUX PUBS

 

Saviez-vous que chaque année, entre 25 et 40 kg de « toutes-boîtes » parviennent dans nos foyers ?

Nous vous proposons un défi sous la forme de deux gestes simples pour limiter ce flux de papier qui file, bien souvent, directement dans la poubelle…

Supprimer ce flux de publicités est également un bon moyen de freiner vos éventuels excès de consommation et de limiter le remplacement prématuré d’objets. Sans publicité, moins d’incitation à l’acquisition de nouveaux produits et/ou services.

 

Geste 1 : Collez un autocollant Stop Pub sur votre boîte aux lettres

L’autocollant « STOP PUB » ne concerne que la publicité non-adressée et la presse gratuite non-adressée. Il ne concerne donc pas les imprimés qui mentionnent vos nom, prénom et adresse. Pour continuer à recevoir le bulletin communal, pensez à maintenir le flux de presse gratuite.

De nouveaux autocollants STOP PUB sont disponibles, vous les trouverez dès à présent:

  • dans les 11 Espaces Wallonie;
  • dans les 16 Guichets Énergie Wallonie;
  • dans les bureaux de poste;
  • à l’administration communale.

A noter que les anciens autocollants sont encore valables et que le distributeur doit les respecter. Les citoyens ne sont donc pas obligés de remplacer les anciens autocollants par les nouveaux. Sachez également qu’une étiquette faite maison fonctionne aussi.

Les personnes ayant des difficultés à se rendre dans l’un des endroits de distribution proposés et les personnes à mobilité réduite peuvent commander les nouveaux autocollants STOP PUB en envoyant une demande à ediwall@spw.wallonie.be.

 

Geste 2 : Inscrivez-vous sur la liste Robinson

La liste Robinson est une liste de personnes qui ne souhaitent plus recevoir de publicité adressée par la poste. N’importe qui peut s’inscrire gratuitement sur cette liste.

Les entreprises ne sont pas légalement obligées d’utiliser la liste Robinson lorsqu’elles envoient des actions commerciales adressées. Toutefois, la BAM, l’Association belge du marketing, conseille aux entreprises de consulter cette liste et de supprimer les adresses qui s’y trouvent de leurs bases de données pour la publicité adressée par la poste.

Dès lors, votre inscription sur la liste Robinson ne garantit pas un arrêt total de publicité adressée par la poste, mais vous remarquerez une nette diminution.

Comment faire pour vous inscrire ?

  • par Internet (www.robinson.be) ;
  • ou par courrier.

c/o Belgian Association of Marketing (BAM asbl)

Liste Robinson

Z.1 Research Park 120

1731 Zellik

 

Voici donc les deux gestes que nous vous proposons de réaliser ce mois-ci. N’hésitez plus, défiez vos proches, envoyez-nous vos photos et témoignages par mail (environnement@pontacelles.be) !

Retour sur le Conseil communal du mois d’octobre 2020

Le Conseil communal s’est réuni le 12 octobre 2020

 

Voici les principales décisions qui y ont été adoptées :

 

BATIMENTS SCOLAIRES : les écoles communales de Buzet, du Bois Renaud, de Viesville Wolff, de Luttre Theys et de Pont-à-Celles Centre n’ont pas ou pas assez de préaux pour abriter les enfants dans les cours de récréation ; des demandes de subsides ont donc été introduites auprès de la Fédération Wallonie-Bruxelles, et un avis favorable a été rendu sur les dossiers de subsides introduits pour 2021 ; un marché a donc été lancé afin de désigner un architecte chargé de l’étude, de la confection des dossiers de permis d’urbanisme et du suivi des travaux.

 

FINANCES : la modification budgétaire n°2020/2 a été approuvée ; elle se clôture par un déficit de 71.696,34 €, notamment en raison des divers impacts de la crise du COVID-19 sur les finances communales.

 

PERSONNES A MOBILITE REDUITE : afin de faciliter le stationnement des personnes à mobilité réduite, leConseil a décidé d’implanter une place de stationnement réservé à ces personnes Place communale à Pont-à- Celles, Place de Liberchies, Place du Centenaire à Luttre et Place Nachez à Thiméon.

 

DENOMINATION DE RUES : dans le cadre du grand projet immobilier situé à l’arrière de la rue Joseph Wauters à Pont-à-Celles, la commune a décidé de dénommer trois nouvelles voiries comme suit : rue Alfred Lanser, Venelle des Traverses et Clos du Porte-Fer ; ces dénominations se veulent être un rappel du passé industriel du site, ainsi qu’un hommage à Alfred Lanser qui était un pionnier de l’aviation pont-a-cellois.

 

ENERGIE : le règlement octroyant une prime communale pour les travaux de rénovation et les travaux permettant des économies d’énergie a été revu afin :
• d’octroyer une prime de 150 € pour la réalisation d’un audit énergétique ;
• d’augmenter le plafond des revenus pour les cohabitants afin d’ouvrir davantage l’accès à cette prime communale.

 

COMMUNE ZERO DECHET : la commune a décidé de poursuivre sa démarche « Commune Zéro Déchet » en 2021, et l’a signifié à la Région wallonne afin de bénéficier de subsides complémentaires pour mener des actions de prévention en la matière.

 

Ce compte-rendu n’est évidemment pas exhaustif. Si vous souhaitez retrouver l’ensemble des points abordés par le Conseil communal, ceux-ci seront prochainement disponibles (après validation du procès-verbal au prochain Conseil) sur : www.pontacelles.be/services/le-conseil-communal

PROJET DE PARC EOLIEN DE LA COOPÉRATIVE CLEF À LIBERCHIES

 

 

Bulletin d’info n° 2 – 21 octobre 2020

 

Rappel du projet

CLEF sc (Coopérative Leuzoise pour les Energies du Futur) informe la population qu’elle prévoit d’introduire une demande de permis unique de classe 1, avec étude d’incidences sur l’environnement relative à : l’implantation d’un parc éolien – 8 éoliennes d’une puissance totale pour le parc de maximum 45 MW, de cabines de tête, de chemins d’accès, d’aires de montage et la pose de câbles électriques, dans les communes de Pont-à-Celles et Les Bons Villers, situé au nord-est de Liberchies, au sud-est de Rèves et au sud-ouest du village de Les Bons Villers

 

Présentation du projet à la population par la Coopérative CLEF

La réunion d’information préalable sur ce projet éolien s’est déroulée le 20 octobre.

Consulter la présentation du projet reprenant notamment l’implantation projetée des éoliennes : document Powerpoint

 

Observation/Suggestions des citoyens

Le projet fait l’objet d’une procédure d’évaluation de l’impact sur l’environnement en vertu de l’AGW du 4 juillet 2002 arrêtant la liste des projets soumis à étude d’incidences et des installations et activités classées.

Dans un délai de 15 jours à dater du jour de la tenue de cette réunion,  soit le 04 novembre 2020 (inclus), chacun est invité à adresser ses observations, suggestions et demande de mise en évidence de points particuliers concernant le projet, ainsi que présenter des alternatives techniques pouvant raisonnablement être envisagées par le demandeur afin qu’il en soit tenu compte lors de la réalisation de l’étude d’incidences en les adressant :

  • Par écrit au Collège communal de la Commune de Pont-à-Celles, Place communale 22 à 6230 Pont-à-Celles, avec une copie à CLEF scrl, à l’attention de Monsieur Lionel Delchambre, Rue de Barry 20 à 7904 Pipaix
  • Ou par e-mail à l’adresse cadredevie@pontacelles.be, avec, en copie, CLEF scrl info@clef-scrl.be

Attention : pour être valable, votre courrier doit comporter le nom et le lieu de résidence de l’expéditeur

 

+D’INFOS ?

Des informations supplémentaires peuvent être obtenues auprès du demandeur CLEF sc.

Lionel Delchambre

20, Rue de Barry – 7904 Pipaix

0472 29 42 70

lionel.delchambre@clef-scrl.be

Avis d’Enquête Publique – Gestion des cours d’eau non navigables

 

Avis d’Enquête Publique :

Projet d’arrêté du Gouvernement wallon portant exécution du décret modifiant divers textes en ce qui concerne les cours d’eau, projet d’arrêté du Gouvernement wallon relatif aux notifications et aux autorisations qui peuvent être délivrées en application de l’article 58 bis de la loi du 12 juillet 1973 sur la conservation de la nature, cartographie des cours d’eau prioritaires pour le rétablissement de la libre circulation des poissons

 

Procédure d’évaluation environnementale des plans et programmes

(Code de l’Environnement – Livre Ier)

Enquête publique

Le Collège Communal informe la population qu’une enquête publique est organisée, sur l’entité, à la demande du Gouvernement wallon :

  • Date d’affichage : Mardi 20 octobre 2020
  • Date d’ouverture de l’enquête : Lundi 26 octobre 2020
  • Lieu, date et heure de clôture de l’enquête : Service Cadre de vie – Jeudi 10 décembre 2020 à 12h
  • Personne de contact : Service Cadre de vie (Environnement) 071/84.90.62/63 – environnement@pontacelles.be

 

Le dossier peut être consulté à partir de la date d’ouverture jusqu’à la date de clôture de l’enquête, chaque jour ouvrable pendant les heures de service ou un jour ouvrable après 16 heures à l’adresse suivante : Commune de Pont-à-Celles, service Cadre de vie – place communale à 6230 Pont-à-Celles.

Le dossier est également consultable sur le site Internet de la commune ou sur le site internet du Portail environnement de la Wallonie via le lien suivant : 

enquetepublique-coursdeau.wallonie.be

Lorsque la consultation a lieu un jour ouvrable après 16 heures, la personne souhaitant consulter le dossier doit prendre rendez-vous au plus tard vingt-quatre heures à l’avance auprès du service Cadre de vie (Environnement) au 071/84.90.62/63 ou via environnement@pontacelles.be

Les observations verbales sont recueillies sur rendez-vous par le conseiller en environnement ou, à défaut, par l’agent communal délégué à cet effet (voir cadre ci-dessus).

 

Tout intéressé souhaitant formuler des observations écrites, par voie postale ou électroniques, peut envoyer ses remarques (pour le 10 décembre au plus tard) à l’administration communale ou en contactant le SPW Agriculture, Ressources naturelles et Environnement à l’adresse suivante :

Projets d’arrêtés du gouvernement wallon
Via courriel : legislation.dcenn.dgo3@spw.wallonie.be

ou par courrier : Service Public de Wallonie Agriculture, Ressources naturelles, et Environnement – SPW ARNE

Département du Développement, de la Ruralité et des Cours d’eau et du Bien-être animal

Direction des Cours d’eau non navigables

Avenue Prince de Liège, 7 – 5100 JAMBES

 

 

A l’initiative du Gouvernement wallon, ce projet, de catégorie A.2., est soumis à enquête publique en vertu de l’article D. 29-1, du Livre Ier, du Code de l’Environnement. Ce projet a également fait l’objet d’une évaluation des incidences sur l’environnement, en vertu de l’article D.53, du Livre Ier, du Code de l’Environnement. Ce projet est également soumis aux consultations transfrontières. Suite à l’enquête publique, le Gouvernement wallon rédigera la déclaration environnementale et adoptera le plan susvisé par arrêté délibéré en son sein.

BRUTELE- réunion du conseil d’administration ouverte au public

 

Communication BRUTELE 

 

Conformément à l’article 1532-1 §2 du Code Wallon de la Démocratie Locale, nous avons l’obligation de tenir, une fois par an, une réunion du conseil d’administration ouverte au public.

Cette réunion aura lieu le 12 novembre 2020 à 20h avec à l’ordre du jour la présentation du rapport de gestion suivie d’un débat.

 

Compte tenu des mesures sanitaires actuelles, nous allons faire cette réunion virtuellement et sur inscription seulement.

Toute personne qui souhaitera participer à cette réunion devra envoyer un mail à secretariat.DG.brutele@staff.voo.be au plus tard le 12 novembre à midi afin de d’inscrire.

Elle recevra toutes les informations pour se connecter ensuite.

𝗦𝗲𝗿𝘃𝗶𝗰𝗲 𝗘𝘁𝗮𝘁 𝗰𝗶𝘃𝗶𝗹 / 𝗣𝗲𝗿𝘁𝘂𝗿𝗯𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀

En application des recommandations « COVID-19 », le service Etat civil connaîtra malheureusement de grosses perturbations ces prochains jours.
En effet, nos collaboratrices doivent être temporairement écartées du service, et le bureau « Etat civil » sera donc temporairement fermé.
Nos collaboratrices sont néanmoins en télétravail et demeurent donc accessibles :
– soit via téléphone : 071/84.90.56 ou 071/84.90.97
– soit via mail : etatcivil@pontacelles.be
N’hésitez pas à les contacter puisque la plupart des demandes peuvent se faire par mail ou par téléphone.
Nous ne manquerons évidemment pas de vous avertir lorsque la situation sera rétablie.
Nous vous remercions d’avance pour votre compréhension.

Niveau d’alerte 4 de la COVID-19 : des règles plus strictes à partir du lundi 19 octobre

 

Communiqué du Premier Ministre, Alexander De Croo

 

Le Comité de concertation a pris connaissance de la situation épidémiologique préoccupante, qui place depuis aujourd’hui l’ensemble du pays au niveau d’alerte 4 du baromètre COVID-19 (niveau d’alerte très élevé).

La pression sur les hôpitaux et sur la continuité des soins non liés à la Covid-19 augmente. Certains hôpitaux sont confrontés à de nombreuses absences au sein de leur personnel. Les soins de première ligne, notamment la médecine générale, font eux aussi face à une pression croissante.

Le nombre de patients COVID en soins intensifs est, aujourd’hui, 2,5 fois plus élevé que fin mars.

 

Pour éviter que les hôpitaux se retrouvent dans une situation encore plus problématique, que les écoles doivent fermer, que l’économie soit à l’arrêt et que de trop nombreuses personnes se retrouvent isolées en raison d’un confinement généralisé, le Comité de concertation a décidé d’une série de mesures :

 

  • Les contacts rapprochés sont limités à 1 personne maximum.
  • Les rassemblements privés sont limités à 4 personnes pendant deux semaines, toujours les mêmes.
  • Les rassemblements sur la voie publique sont limités à 4 personnes maximum.
  • Le télétravail devient la règle, pour les fonctions qui s’y prêtent et dans le respect de la continuité de la gestion des entreprises et organisations, services et activités.
  • Les marchés et foires de petite envergure restent ouverts, mais la consommation de boissons et de denrées alimentaires est interdite. Les marchés aux puces, les brocantes et les petits marchés de noël sont interdits.
  • Les cafés et restaurants seront fermés. Cette mesure vaut pour une période de quatre semaines et fera l’objet d’une évaluation après deux semaines. Le retrait sur place de plats à emporter reste possible jusqu’à 22h00. Les réceptions et banquets organisés par un service traiteur ou de catering professionnels sont interdits, sauf dans les hôtels pour les clients qui y séjournent et les réceptions dans le cadre de funérailles (maximum 40 personnes).
  • Les nightshops doivent fermer à 22 heures. La vente d’alcool est interdite à partir de 20 heures.
  • Interdiction de se trouver sur la voie publique entre 24h00 et 5h00, sauf pour les déplacements essentiels et non reportables, tels que les déplacements pour des raisons médicales urgentes, des déplacements professionnels et le trajet entre le domicile et le lieu de travail.
  • Les activités à l’intérieur continuent de relever des protocoles en vigueur jusqu’à leur évaluation au 23/10. La vente de boissons et de nourriture est interdite.
  • Les compétitions sportives : réduction de moitié des compartiments réservés aux spectateurs qui  passeront de  400 à 200 (professionnels) ou composés uniquement des membres d’un même foyer (amateurs). Les cafétarias et débits de boissons sont fermés.

 

Le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées mettront tout en œuvre pour soutenir au mieux tous ceux qui sont économiquement touchés. C’est ainsi que le gouvernement fédéral doublera le droit passerelle pour les indépendants contraints de fermer. Les mesures d’aide existantes seront prolongées. Une exonération ONSS interviendra également.

Les mesures entrent en vigueur le 19 octobre et seront d’application pendant un mois, avant d’être soumises à une évaluation.

Rue des Manchettes – Mise en sens unique de circulation du 19/10/2020 au 19/01/2021

 

Rue des Manchettes – Mise en sens unique de circulation de la voirie pendant une période test de 3 mois

 

De nombreux riverains de la rue des Manchettes à Pont-à-Celles ont manifesté le souhait de modifier le double sens de circulation de la rue.

Le Collège communal a donc décidé d’instaurer le sens unique de circulation pendant une période test du 19 octobre 2020 au 19 janvier 2021.

Le sens de circulation s’effectuera du croisement de la Rue des Manchettes / Rue Notre des Grâces en direction du croisement Rue des Manchettes / Rue de la Colline.

Au terme de la période test (3 mois) les riverains seront invités à transmettre leurs avis lors d’une réunion citoyenne.

 

Contact : cadre.devie@pontacelles.be

Projet « Boucle du Hainaut » d’ELIA – avis du Conseil communal de ce 12/10/20 

 

Bulletin d’info n°6 – 13 octobre 2020

 

Ci-dessus le résumé de l’avis du Conseil communal de ce 12/10/20 par rapport au dossier Boucle du Hainaut d’ELIA.

Consulter le document intégral.

 

 

DECISION prise à l’unanimité :

 

D’émettre un avis défavorable sur la proposition de tracé du périmètre de réservation telle que définie par la société anonyme ELIA ASSET dans le cadre du projet « Boucle du Hainaut », et en conséquence sur la modification envisagée du plan de secteur de Charleroi.

 

De solliciter l’étude des deux alternatives susmentionnées visant à :

  • déplacer le périmètre de réservation à côté de la ligne existante présentant un niveau de tension de 70 kV, et ce, afin d’éviter de surplomber la zone d’habitat à caractère rural et la zone forestière présentant un intérêt paysager ;
  • regrouper la ligne existante présentant un niveau de tension de 70 kV avec la nouvelle ligne envisagée de 380 kV.

 

De demander aux auteurs de cette étude de prendre en considération l’avis n° 8081 du Conseil Supérieur de la Santé relatif aux recommandations concernant l’exposition de la population aux champs magnétiques émanant des installations électriques

 

De solliciter les compensations environnementales suivantes, en raison de la réalisation de ce projet à proximité directe du site de grand intérêt biologique ainsi que des zones paysagères de Bernimont :

  • l’enfouissement sur le territoire communal d’une ligne haute tension 70kV ou 150kV sur une distance au moins équivalente à la ligne 380kV projetée, et à cet égard prioritairement l’enfouissement de la ligne 70kV reliant Gouy à Nivelles ;
  • la création d’espaces naturels sur le territoire communal, en concertation avec la commune, et un dédommagement financier à verser à la commune permettant à celle-ci de réaliser des aménagements visant à mieux diversifier la biodiversité sur le territoire impacté.