Menu
 

Les actualités communales

INFOS TRAVAUX – E420/A54

Réhabilitation de Gosselies à Petit-Roeulx.

➡️ Fermeture de la courbe de Petit-Roeulx de jeudi 6 octobre à samedi 8 octobre.

 

Dans le cadre du chantier de réhabilitation de l’autoroute E420/A54 de Gosselies à Petit-Roeulx, la courbe de Petit-Roeulx sera fermée à la circulation, uniquement en direction de Nivelles, à partir de ce jeudi 6 octobre en soirée jusqu’au samedi 8 octobre au matin. Cette fermeture remplace celle initialement prévue du vendredi 7 au lundi 10 octobre.

Circulation :

Du jeudi 6 octobre, dès 20h30, au samedi 8 octobre , en matinée, l’E420/A54 sera fermée en direction de Nivelles à partir de l’échangeur n°20 « Petit-Roeulx » :
➢ Les usagers circulant sur l’E420/A54 en direction de Nivelles devront emprunter la sortie n°20 « Petit-Roeulx », la N230 et le R24 afin de reprendre l’autoroute E19/A7 via l’échangeur n°19 « Nivelles sud ».

 

📌 Retrouvez plus de détails concernant l’ensemble du chantier➡️ ICI ⬅️

AVIS AUX AGRICULTEURS

Avis aux agriculteurs

Suite à la sècheresse de cet été, la Commission agricole de Pont-à-Celles se réunira pour le premier constat le vendredi 23 septembre 2022 à 13h dans la salle des mariages de l’Administration.

Si vous avez subi des dégâts importants à vos cultures suite à cette sècheresse, vous pouvez déposer une demande auprès de la Commune. Pour que votre demande soit recevable, celle-ci doit être faite par écrit préalablement à la réunion et précédant la récolte pour les cultures. Vous devez y mentionner la date, la nature du phénomène et les biens concernés (numéros PAC 2022) ainsi que votre numéro de producteur. De plus, le procès-verbal de constat de dégâts aux cultures est à compléter et à transmettre avant le jeudi 22 septembre 2022.

Obtenez votre procès-verbal à compléter en cliquant ICI

Vous désirez être guider afin de remplir votre procès-verbal correctement ? Consultez ce document.

Les documents peuvent être envoyés par mail sur environnement@pontacelles.be , par courrier ou déposés au service Cadre de vie.

AVIS D’ENQUETE PUBLIQUE

Avis d’enquête publique concernant les projets de Programme d’Action sur les Rivières par une approche Intégrée et Sectorisée (PARIS) 2022-2027

  • Date d’ouverture de l’enquête : 15 septembre 2022
  • Date de clôture de l’enquête : 31 octobre 2022

 

Avis d’enquête complet

Le dossier dématérialisé peut être consulté à partir de la date d’ouverture jusqu’à la date de clôture de l’enquête à l’Administration communale – service Cadre de vie, place communale n°22 à 6230 PONT-A-CELLES, chaque jour ouvrable pendant les heures de service.

REVONS PONT-À-CELLES- PLATEFORME

📌 Cette année encore le Conseil Communal a décidé de mener une opération de Développement rural.
Il s’agit d’un processus participatif dans lequel les différents acteurs (mandataires, associations, citoyens.nes …) mettent en place ensemble, une stratégie, un plan de développement rural pour leur territoire.
👉 Cette initiative permet d’aboutir à des projets en accord avec les envies de la collectivité au bénéfice du développement rural.
➡️ Dans le cadre de cette opération une plateforme de consultation citoyenne été mise en place. Elle vous permettra de consulter les différentes idées de projets, mais également de voter !
🌳 Vous aussi vous avez des idées de projet pour améliorer le cadre de vie de notre commune? N’hésitez plus et inscrivez votre projet sur le site : https://revons-pontacelles.be/
🤞 Votre projet sera analysé et peut-être intégré dans la liste d’actions !
N’hésitez pas à parler de cette initiative autour de vous ensemble, Rêvons Pont-à-Celles !

Organisation d’initiatives et de découvertes des métiers manuels et de l’artisanat

L’Administration Communale de PAC a confié à l’ADéL (Association pour le développement local de Pont-à-Celles ASBL) la mission d’organiser des initiatives et des découvertes des métiers manuels et de l’artisanat présents dans l’entité. Daphné Van Ing, animatrice et coordinatrice de l’Association a, durant l’année scolaire passée, proposé aux différentes écoles de l’entité de partir à la rencontre d’artisans locaux.

L’ADéL a choisi de concevoir les projets avec les enseignants des 5ème et 6ème primaires des écoles de l’entité. Le but de ces projets est de sensibiliser les enfants et de les éveiller aux métiers manuels et de l’artisanat.

Des projets très différents ont été conçus en tenant compte des choix des enfants et des objectifs des enseignants, ils sont financés par l’ADéL. Ainsi, à partir de la rentrée 2022, les enfants auront la chance d’aller à la découverte des métiers d’éleveur·se, agriculteur·euse, maraîcher·ère, toiletteur·se, restaurateur·rice, apiculteur·rice, fleuriste, mécanicien·ne, esthéticien·ne. Et encore bien d’autres.

Voici les projets des écoles de Rosseignies, Thiméon et Viesville.

Le projet de l’école de Rosseignies

Durant le mois de septembre prochain, la classe de P5-P6 de l’école communale de Rosseignies aura la chance d’aller à la rencontre de quatre artisans de notre commune.

Après avoir pris connaissance du projet, M. Orlandi, l’instituteur des 5ème et 6ème primaires a exposé le projet à ses élèves qui y ont, d’emblée, adhéré. Un débat a eu lieu en classe pour choisir les domaines qui rencontraient le plus de succès et après négociation, les enfants ont choisi les métiers de bouche.

Ils partiront donc durant le mois de septembre à la rencontre de Monsieur Trigaux, apiculteur à Viesville. Ils iront ensuite visiter la « Chèvrerie du cadeau » à Buzet ainsi que les installations du maraîcher « La tête dans les salades » à Pont-à-Celles. Enfin, le food trailer « La Frisara » se garera sur le parking de l’école pour découvrir l’histoire et la fabrication des pizzas.

 

 

 

 

 

Pourquoi se lancer dans ce projet ?

Parce qu’il permettra de travailler différentes compétences en situation réelle telles que la rédaction d’une interview et d’un compte-rendu qui paraîtra sur le site Facebook de l’école. Mais aussi des savoirs en sciences, la pollinisation, le cycle de vie des végétaux à fleurs ainsi que la classification animale seront abordés après les visites. Des lectures viendront également illustrer ces rencontres et seront le prétexte à la découverte et à l’exercisation de concepts en grammaire et en orthographe. Les enfants travailleront la règle de trois pour la réalisation des pizzas mais également le prix de revient et le bénéfice. Outre ces exemples, bien d’autres compétences et savoirs seront mobilisés avant, pendant et après les rencontres.

M. Orlandi est convaincu que ce genre de projet permet de donner du sens aux apprentissages, de les rendre plus vivants et plus intéressants pour les enfants. Il donne l’opportunité d’aller à la rencontre d’hommes et de femmes passionnés par leur métier et qui ont développé leur activité sur le territoire de notre commune.

Le projet de l’école de Thiméon

Après la présentation du projet par l’ADéL, les titulaires, Mme Helguers et Mme Graas ont répondu favorablement. En effet, elles pensent que cela pourrait éveiller des vocations ou en tout cas ouvrir l’esprit de leurs élèves vers des professions auxquels ils n’auraient peut-être pas pensé. Certains élèves ont besoin de pouvoir se projeter dans un métier futur pour avoir une motivation extrinsèque à apprendre à l’école.

Elles ont donc soumis la liste des métiers disponibles à leurs élèves de 5ème et 6ème primaires qui ont choisi ceux qui les attirent le plus. Ils se sont renseignés quant aux tenants et aboutissants de chacun d’eux pour réaliser un choix éclairé.

Ainsi, les élèves de 6ème iront visiter la ferme De Waele, située à deux pas de l’école, afin de découvrir le métier d’agriculteur-éleveur. Florence Lambillotte leur fera vivre une vraie journée de petit fermier.

Les élèves de 5ème quant à eux, auront l’occasion de se rendre au salon de toilettage « Dogissime »,

où ils pourront observer le travail de la toiletteuse, Mathilde Dubois, et lui poser toutes leurs questions.  Ils visiteront également le haras d’Hairiamont où Aude Bonheure les initiera au soin, au dressage et à la conduite des chevaux.

Au terme des différentes visites, les enfants réaliseront une petite exposition afin de présenter brièvement chacun des métiers observés et partager toutes leurs découvertes. Enthousiasme et envie de découvertes seront, c’est certain, au rendez-vous !

 

Le projet de l’école de Viesville

A l’école communale de Viesville, les titulaires, Mme Gueret et Mme Terwagne ont choisi de rendre visite à M. Trigaux, situé à Viesville, afin de découvrir le métier d’apiculteur et à la ferme Kairet pour y découvrir le métier d’agriculteur.

Le 21 octobre, se tiendra à la salle polyvalente de Viesville un « mini salon Art et Métiers » où quatre métiers seront présentés aux enfants : le métier de coiffeuse sera représenté par Mme Robin, le métier d’esthéticienne par Mme Di Tullio, le métier de mécanicien par M. Vannevel et celui de créatrice de bijoux par Mme Sawczuk. Lors de ce salon, les élèves auront l’occasion d’observer les métiers en pratique, de poser des questions et de participer aux activités prévues par les artisans et commerçants.

Enfin, les élèves découvriront le métier de fleuriste en participant, au mois de décembre prochain, à un atelier d’art floral. Répartis en sous-groupes, ils créeront des montages de Noël grâce à Mme Lecoq qui animera cet atelier. Ces montages seront présentés et mis à la vente lors du traditionnel marché de Noël de l’école de Viesville.

L’AdéL, les titulaires et directeurs des écoles, M. Florian Deblaere ainsi que toutes les personnes ayant participé à la conception de ce projet remercient d’ores et déjà les commerçants, producteurs et artisans pour leur dévouement et le temps consacré aux élèves de l’entité.

Au-delà de la découverte des métiers manuels et artisanaux, des apprentissages qui en découlent, nous sommes convaincus que ces partages d’expériences sensibilisent également les enfants à des thématiques très actuelles comme la consommation locale et durable, la nourriture saine, qu’ils suscitent de nouvelles vocations et qu’ils contribuent à former les citoyens de demain.

 

 

Biomonitoring

BIOMONITORING
‼️ POUR HABITANTS.TES DE THIMÉON & VIESVILLE‼️
📌Dans le cadre d’une étude appelée BIOBRO, la Ministre de l’Environnement a chargé l’Institut Scientifique de Service Public (ISSeP) de réaliser un biomonitoring visant à objectiver l’exposition des riverains des sept sites de broyage de métaux actifs en Wallonie à certains polluants dont les PCB et les métaux lourds.
🟢 L’ISSeP a ainsi déterminé la zone d’étude autour du broyeur de l’entreprise Keyser et fils SA à Courcelles. Une partie du territoire de Pont-à-Celles (Viesville & Thiméon) y est reprise (voir carte).
🔍 Pour mener cette étude, l’ISSeP est à la recherche de participants.tes ! La date limite d’inscription est le 15 septembre ! 🔍

INFOS TRAVAUX / MAISON RURALE

Le projet de Maison Rurale va voir le jour en cette fin du mois d’aout. En effet les travaux qui visent à réhabiliter le hall n °28 du site de l’Arsenal débuteront d’ici le 30 août prochain.

  • Pour rappel, ce dernier est le fruit d’une réflexion collective lors du précédent Programme Communal de Développement Rural.
  • Conçu par le bureau d’architecture Faidherbe & Pinto il se compose d’une agora qui pourra accueillir des évènements culturels divers et d’une salle de spectacle d’une capacité de 200 personnes. L’espace se voudra très polyvalent et flexible, il pourra en effet se décliner en fonction des besoins ; exposition, salle de réunion ou encore espace de représentation.

Une fois terminé, il constituera un réel lieu de rencontre et d’échange citoyen.

  • L’extérieur sera lui aussi un point important puisque chaque espace de la Maison Rurale aura la possibilité de s’ouvrir grâce à de grandes baies vitrées. Enfin, l’esthétique du projet se veut dans le style industriel, actuel, mais chaleureux toujours dans un objectif de convivialité et de partage.

 

Le projet attise votre curiosité et vous désirez en savoir plus ? Découvrez l’entièreté de l’avant-projet ICI